May 24, 2020 / 10:18 AM / a month ago

Darmanin favorable à une généralisation de l'actionnariat salarié

"Il est temps de ressusciter la grande idée gaulliste de la participation", estime le ministre français de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, qui propose de "généraliser, simplifier et étendre" l'actionnariat salarié. /Photo prise le 24 avril 2020/REUTERS/Ludovic Marin

(Reuters) - “Il est temps de ressusciter la grande idée gaulliste de la participation”, estime le ministre français de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, qui propose de “généraliser, simplifier et étendre” l’actionnariat salarié.

Dans un entretien au Journal du Dimanche, il indique avoir “parlé” de cette idée au président de la République Emmanuel Macron et au Premier ministre Edouard Philippe. “C’est cohérent avec ce que nous avons porté avec (le ministre de l’Economie et des Finances) Bruno le Maire dans la loi Pacte”, dit-il.

“Les salariés deviennent actionnaires de leur entreprise, ils perçoivent leur part sur les bénéfices qu’elle réalise et ils augmentent leur pouvoir d’achat (...) L’actionnariat salarié existe, je propose de le généraliser, de le simplifier et de l’étendre : en versant aux salariés des montants importants, et non plus symboliques ; en raccourcissant le délai pour en bénéficier, en simplifiant encore le régime fiscal”, détaille Gérald Darmanin.

Cela “permettrait de réconcilier les Français avec l’entreprise”, poursuit-il, “et de reconnaître en les rémunérant mieux l’utilité sociale de ceux qui sont en ‘première ligne’, comme le dit le président de la République: le routier, la caissière, le livreur”.

Gérald Darmanin, réélu à la tête du conseil municipal de Tourcoing, explique au JDD avoir été “autorisé” par Emmanuel Macron et Edouard Philippe à exercer à la fois ses fonctions de ministre et de maire “pendant un temps et vu les circonstances exceptionnelles”. “Mais sans cumuler les rémunérations: je ne toucherai pas l’indemnité de maire”, précise-t-il.

Le ministre de l’Action et des Comptes publics dit vouloir “peser davantage” sur les choix du gouvernement, “défendre mes convictions: le président a encouragé les ministres à ‘faire de la politique’, à se présenter aux élections, je l’ai écouté”.

Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below