May 4, 2020 / 1:49 PM / 2 months ago

Philippe évoque une possible reprise des offices religieux le 29 mai

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé lundi que le gouvernement était prêt à envisager une reprise des offices religieux à partir du 29 mai en France si l'évolution de l'épidémie de coronavirus ne se dégradait pas dans les semaines suivant le déconfinement, fixé au 11 mai. /Photo prise le 29 avril 2020/REUTERS/Ludovic Marin

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé lundi que le gouvernement était prêt à envisager une reprise des offices religieux à partir du 29 mai en France si l’évolution de l’épidémie de coronavirus ne se dégradait pas dans les semaines suivant le déconfinement, fixé au 11 mai.

“J’avais indiqué qu’il faudrait attendre le 2 juin pour que des offices et des prières ouverts aux fidèles puissent à nouveau se tenir dans les lieux de culte”, a-t-il déclaré dans un discours devant le Sénat.

“Beaucoup de cultes ont fait des propositions, pour concilier le déroulement de leurs réunions avec les exigences de distanciation physique”, a-t-il poursuivi. “Je sais que la période du 29 mai au 1er juin correspond, pour plusieurs cultes, à des fêtes ou à des étapes importantes du calendrier religieux.”

“C’est pourquoi, si la situation sanitaire ne se dégrade pas au cours des premières semaines de levée du confinement, le gouvernement est prêt à étudier la possibilité que les offices religieux puissent reprendre à partir du 29 mai”, a-t-il ajouté.

Marine Pennetier, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below