for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Le Premier ministre ivoirien à Paris pour un "contrôle médical"

Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly (photo), candidat à l'élection présidentielle d'octobre prochain, s'est rendu samedi en France pour un "contrôle médical", annonce la présidence. /Photo prise le 15 avril 2020/REUTERS/Luc Gnago

ABIDJAN (Reuters) - Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, candidat à l’élection présidentielle d’octobre prochain, s’est rendu samedi en France pour un “contrôle médical”, annonce la présidence.

Dans un bref communiqué diffusé dimanche, la présidence ivoirienne ne dit rien de son état de santé et se contente d’indiquer que l’intérim est confié au ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, qui s’est remis le mois dernier d’une infection Covid-19.

Une source dans son entourage a expliqué que Gon Coulibaly, qui a subi une intervention cardiaque en 2012, n’avait pu se rendre en France pour un check-up programmé le mois dernier parce qu’il était retenu en Côte d’Ivoire par l’élaboration de la stratégie à adopter face au coronavirus.

“Son activité intense ces dernières semaines a eu un effet sur sa santé, mais rien de très grave, il se porte bien”, a ajouté cette source, précisant que le Premier ministre serait de retour dans quelques jours.

Amadou Gon Coulibaly, qui est âgé de 61 ans, s’était mis de lui-même à l’isolement fin mars à la suite d’une possible exposition au coronavirus. Un test n’a pas confirmé la présence du SARS-CoV-2 dans son organisme.

Le Premier ministre a été adoubé en mars par l’actuel président, Alassane Ouattara, pour porter les couleurs de son parti au scrutin présidentiel fixé au 31 octobre.

Depuis le début de l’épidémie, la Côte d’Ivoire a enregistré plus de 1.300 cas confirmés de contamination au coronavirus, dont 15 mortels.

Ange Aboa; version française Henri-Pierre André

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up