for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Coronavirus/France: Le nombre quotidien de morts stable, les cas graves baissent encore

PARIS (Reuters) - L’épidémie due au coronavirus a fait 18.681 morts en France depuis le 1er mars, avec une hausse du nombre de décès équivalente à celle de la veille, a annoncé vendredi le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, qui a néanmoins fait état d’une nouvelle baisse du nombre de personnes hospitalisées, notamment en réanimation.

L'épidémie due au coronavirus a fait 18.681 morts en France depuis le 1er mars, avec une hausse du nombre de décès équivalente à celle de la veille, a annoncé vendredi le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, qui a néanmoins fait état d'une nouvelle baisse du nombre de personnes hospitalisées, notamment en réanimation. /Photo prise le 16 avril 2020/REUTERS/Charles Platiau

Sur l’ensemble de ces décès, 11.478 ont été recensés dans les hôpitaux et 7.203 dans les établissements médico-sociaux, en particulier dans les Ehpad.

Le nombre de morts recensées en 24 heures s’établit vendredi à 761, contre 753 jeudi.

Jérôme Salomon a fait état d’une hausse de la mortalité nationale progressive depuis la mi-mars, avec notamment lors de la semaine du 30 mars au 5 avril, “un excès totalement exceptionnel de 59,6% d’augmentation”. Cet excès continue à s’observer sur la semaine suivante mais les autorités manquent encore de recul pour l’analyser, a-t-il ajouté.

L’Insee a indiqué plus tôt dans la journée que le nombre de décès en France entre le 1er mars et le 6 avril, toutes causes confondues, soit 76.246 morts pour une moyenne de 2.060 par jour, était supérieur de 20% à celui enregistré à la même époque en 2019 et de 7% à 2018.

Jérôme Salomon a néanmoins salué “une bonne nouvelle” dans l’évolution de l’épidémie avec la baisse pour un neuvième jour consécutif du nombre de patients traités dans des services de réanimation, qui a reculé à 6.027 patients, soit 221 de moins que jeudi.

“C’est une baisse des besoins en réanimation qui se confirme mais je vous le rappelle nous sommes à un niveau exceptionnel de besoins en réanimation”, a dit le directeur général de la santé.

Le nombre de personnes hospitalisées recule lui aussi, pour le troisième jour consécutif, et s’établit à 31.190, soit 115 de moins que jeudi. Au total, 77.825 personnes ont été hospitalisées en France depuis le début de l’épidémie.

“Ne relâchons absolument pas (...) nos efforts”, a conclu Jérôme Salomon, alors que la population française est confinée depuis le 17 mars. “Vous le voyez, le confinement commence à porter ses fruits. Il y a moins de patients hospitalisés, il y a moins de patients admis en réanimation, c’est une baisse lente mais régulière. Nous devons donc poursuivre nos efforts dans le confinement.”

Le nombre total de cas recensés en France depuis le début de l’épidemie s’élève quant à lui à 109.252. Il était de 108.847 jeudi.

Jean-Philippe Lefief et Bertrand Boucey

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up