April 2, 2020 / 12:50 PM / 2 months ago

Allemagne: La chute du PIB pourrait dépasser celle de 2009, dit Berlin

BERLIN (Reuters) - Le produit intérieur brut (PIB) de l’Allemagne pourrait se contracter davantage cette année que durant la crise financière de 2008-2009, a déclaré jeudi le ministre allemand de l’Economie.

Le PIB de l'Allemagne pourrait se contracter davantage cette année que durant la crise financière de 2008-2009, a déclaré jeudi Peter Altmaier (photo), le ministre allemand de l'Economie. /Photo prise le 25 mars 2020/REUTERS/Axel Schmidt

Peter Altmaier estime que la contraction pourrait dépasser 8% pendant plusieurs mois alors que l’économie était encore solide en janvier et février, avant que l’Allemagne n’adopte des mesures de restrictions de l’activité pour freiner la propagation du nouveau coronavirus.

“Nous nous attendons à ce qu’au cours de certains mois du premier semestre, l’économie se contracte de plus de 8%”, a-t-il déclaré.

L’Allemagne a fait état à ce stade de 73.000 contaminations au Covid-19, dont 872 cas mortels. Les écoles, les restaurants et les magasins sont fermés depuis la mi-mars et de nombreuses entreprises ont suspendu leur production pour tenter de contenir la pandémie.

La banque publique KfW a indiqué jeudi que l’économie allemande pourrait se contracter de 10% à 15% au deuxième trimestre.

“Les contractions que j’évoque seront probablement au moins aussi mauvaises, sinon pires, que lors de la crise bancaire et boursière de 2008-2009”, a insisté Peter Altmaier, sans donner aucun chiffre précis.

En 2009, le PIB allemand avait reculé de 5,7%.

“Cela signifie qu’après dix bonnes années de croissance économique, nous connaîtrons à nouveau une récession cette année, une première depuis 2009”, a-t-il ajouté.

S’il y a une stabilisation au cours de l’année, l’équilibre à la fin de l’année sera mauvais “mais peut-être pas aussi mauvais que certaines personnes le redoutent actuellement”, a-t-il dit.

L’institut Ifo estime que l’économie allemande devrait se contracter cette année de 5% à 20%, selon la durée des mesures de confinement prises pour lutter contre le coronavirus.

Le Bundestag a approuvé la semaine dernière un plan de soutien à l’économie d’un montant global de 750 milliards d’euros.

Michelle Martin; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault et Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below