for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Probablement pas de déconfinement "en une fois, pour tout le monde", prévient Edouard Philippe

Edouard Philippe a déclaré mercredi que la sortie du confinement imposé à la population française depuis le 17 mars ne se déroulerait probablement pas "en une fois, pour tout le monde". /Photo prise le 28 mars 2020/REUTERS/Geoffroy Van Der Hasselt

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre français Edouard Philippe a déclaré mercredi que la sortie du confinement imposé à la population française depuis le 17 mars ne se déroulerait probablement pas “en une fois, pour tout le monde”.

La France en est au 16e jour du confinement, qui a été prolongé au moins jusqu’au 15 avril pour combattre la propagation du coronavirus.

“Il est probable que nous ne nous acheminons pas vers un déconfinement qui serait général et absolu, en une fois, pour tout le monde”, a prévenu le chef du gouvernement qui était auditionné par visioconférence devant la mission d’information de l’Assemblée nationale.

“Le déconfinement dépendra d’éléments dont nous ne disposons pas aujourd’hui”, a-t-il souligné, évoquant notamment l’éventualité de traitements éprouvés et la capacité à tester.

“Le déconfinement dépendra aussi de la façon dont le virus aura circulé. Quelle proportion (de Français) seront immunisés ?”

Le Premier ministre a voulu faire preuve d’humilité, indiquant que les décions prises jusqu’ici par le gouvernement l’ont souvent été sur le fondement d’informations incomplètes et parfois contradictoires.

“C’est un combat long et qui va durer, un combat difficile”, a-t-il dit.

Elizabeth Pineau et Henri-Pierre André, édité par Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up