for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Coronavirus: Confinement prolongé jusqu'au 13 avril en Italie

L'Italie va prolonger jusqu'au 13 avril les mesures de confinement de la population en vigueur depuis trois semaines pour lutter contre la propagation du coronavirus, a annoncé mercredi le ministre italien de la Santé. /Photo prise le 31 mars 2020/REUTERS/Remo Casilli

ROME (Reuters) - L’Italie va prolonger jusqu’au 13 avril les mesures de confinement de la population en vigueur depuis trois semaines pour lutter contre la propagation du coronavirus, a annoncé mercredi le ministre italien de la Santé.

“Nous ne devons pas prendre les premiers signaux positifs comme un signal de fin d’alerte. Les chiffres montrent que nous sommes sur la bonne voie et que les décisions drastiques (que nous avons prises) portent leurs fruits”, a déclaré Roberto Speranza au Sénat.

“La bataille (contre cette épidémie) sera encore longue”, a-t-il ajouté.

Les bilans officiels communiqués cette semaine suggèrent un ralentissement du nombre de nouveaux cas de contamination enregistrés chaque jour, qui s’est établi à 4.053 dans les données rendues publiques mardi. Le nombre de décès imputés au nouveau coronavirus est resté relativement stable, à plus de 800 par jour.

L’Italie a été le premier pays occidental à avoir instauré ce type de restrictions, qui ont progressivement été accentuées jusqu’à l’interdiction de l’ensemble des déplacements à l’exception du strict nécessaire.

Le ministre italien de la Santé avait déjà annoncé lundi que le confinement de la population, en vigueur depuis trois semaines et qui était supposé expirer vendredi, serait prolongé au moins jusqu’au dimanche de Pâques, le 12 avril.

Selon le dernier bilan officiel, communiqué mardi, l’Italie est le pays où le coronavirus apparu en décembre en Chine a fait le plus grand nombre de morts depuis la découverte des premiers cas dans la péninsule, le 21 février.

Au total, 12.428 décès imputés à ce virus y ont été recensés, ce qui représente presque le tiers de l’ensemble des décès officiellement provoqués par le SARS-CoV-2 à travers le monde.

Giuseppe Fonte, version française Myriam Rivet, édité par Bertrand Boucey

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up