March 31, 2020 / 8:09 AM / 2 months ago

Coronavirus: Plus de 810.000 cas et 40.000 morts dans le monde

(Reuters) - Plus de 810.000 cas de coronavirus ont été confirmés dans le monde et quelque 40.500 personnes y ont succombé depuis son apparition en décembre dans le centre de la Chine, selon les dernières données officielles compilées par Reuters mardi vers 16h30 GMT.

Plus de 810.000 cas de coronavirus ont été confirmés dans le monde et quelque 40.500 personnes y ont succombé depuis son apparition en décembre dans le centre de la Chine, selon les dernières données officielles compilées par Reuters mardi vers 16h30 GMT. /Photo prise le 31 mars 2020/REUTERS/Thilo Schmuelgen

Pays le plus touché de la planète, l’Italie a enregistré 837 décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures, a annoncé mardi l’Agence de la Protection civile qui souligne que le bilan quotidien augmente, certes légèrement, pour la deuxième journée d’affilée.

Le pays déplore désormais 12.428 décès depuis l’apparition sur son territoire du coronavirus, en février. C’est pratiquement le tiers de l’ensemble des décès officiellement provoqués par le SARS-CoV-2 à travers le monde.

Avec 4.053 nouvelles contaminations, l’Italie compte 105.792 cas confirmés depuis le début de l’épidémie.

Les mesures de confinement en vigueur depuis le 9 mars ont été prolongées jusqu’au 12 avril au moins.

L’Espagne a franchi mardi matin la barre des 8.000 morts pour un nombre total de 94.417 cas confirmés.

Avec 849 décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures, l’Espagne a subi l’augmentation la plus élevée en valeur absolue mais le ministère de la Santé observe que cette progression, de l’ordre de 11,6% d’un jour à l’autre, est relativement inférieure à celle observée la veille.

Au Royaume-Uni, le nombre de morts dues au coronavirus s’élève désormais à 1.789, soit une hausse de 27% en 24 heures, a annoncé mardi le ministère de la Santé. Le nombre de cas recensés a augmenté de 14% pour atteindre 25.150.

La France devrait diffuser dans la soirée les dernières données disponibles. Elle a fait état lundi soir de son plus lourd bilan quotidien avec 418 morts, ce qui porte le total à 3.024 décès pour 44.550 cas. “Nous ne sommes pas du tout aujourd’hui sur une sortie de confinement, nous sommes à quelques jours d’une capacité d’évaluer l’impact du confinement”, a dit Jérôme Salomon, directeur général de la Santé.

Les Etats-Unis, pays le plus touché en ce qui concerne le nombre de cas avec 163.000 signalements, ont également passé lundi la barre des 3.000 morts et dépassent le bilan officiel fourni par les autorités chinoises.

Donald Trump n’a pas exclu de renforcer les mesures de distanciation sociale en vigueur.

Pour le seul Etat de New York, l’un des principaux foyers de l’épidémie aux Etats-Unis, le nombre de cas s’est accru de plus de 9.000 au cours des dernières 24 heures et s’élève désormais à 75.795, dont 1.550 cas mortels, a annoncé mardi le gouverneur de l’Etat de New York Andrew Cuomo.

“Le virus est plus puissant, plus dangereux que nous le pensions”, a déclaré Andrew Cuomo lors d’un point de presse quotidien.

La Russie a enregistré mardi une flambée de nouveaux cas, avec une progression record de 500 néo-contaminations en 24 heures portant le total à 2.337 cas (+27%), dont 18 mortels. Le nombre de nouveaux cas d’infection identifiés chaque jour s’inscrit ainsi en hausse pour un septième jour consécutif.

LA PANDÉMIE “LOIN D’ÊTRE TERMINÉE” EN ASIE

En Asie, la pandémie est “loin d’être terminée”, a estimé mardi Takeshi Kasai, directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour le Pacifique Ouest.

“Cela va être une bataille de longue durée et nous ne pouvons pas baisser notre garde. Il faut que chaque pays continue à se préparer à une transmission locale de grande ampleur”, a-t-il ajouté.

La Corée du Sud a fait état mardi de 125 contaminations supplémentaires pour un total de 9.786 cas. Le Japon a quant à lui dépassé le seuil des 2.000 cas.

Après quatre jours consécutifs de déclin, une hausse des nouveaux cas a été enregistrée mardi en Chine. D’après la Commission nationale de la santé, 48 nouveaux cas, tous importés, ont été confirmés lundi, contre 31 la veille. Un décès supplémentaire a été recensé lundi. Le bilan chinois de la pandémie s’élève désormais à 3.305 décès et 81.518 cas.

En Iran, le bilan s’est alourdi de 141 décès supplémentaires pour se porter à 2.898 morts depuis le début de l’épidémie. “Au cours des dernières 24 heures, il y a eu 3.111 nouveaux cas de personnes contaminées”, portant le total à 44.606, a annoncé mardi un porte-parole du ministère de la Santé, ajoutant que 3.703 des personnes infectées se trouvaient dans un état critique.

Rédaction de Paris

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below