March 30, 2020 / 7:48 AM / 2 months ago

Plus de 720.000 cas de coronavirus et 34.000 morts dans le monde

BANGALORE (Reuters) - La pandémie de coronavirus a affecté plus de 720.000 personnes et fait près de 34.000 morts à travers le monde, selon les données compilées lundi par Reuters.

La pandémie de coronavirus a affecté plus de 720.000 personnes et fait près de 34.000 morts à travers le monde, selon les données compilées lundi par Reuters. /Photo prise le 30 mars 2020/REUTERS/Mohammad Ismail

Apparu en décembre dans la ville chinoise de Wuhan, le coronavirus est présent dans plus de 200 pays et territoires.

Avec 141.136 cas confirmés, dont 2.471 décès, les Etats-Unis sont le premier pays touché en nombre de cas.

Selon Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des maladies allergiques et infectieuses, principal conseiller du gouvernement fédéral sur les maladies infectieuses, le nouveau coronavirus pourrait faire entre 100.000 et 200.000 morts et contaminer des millions de personnes aux Etats-Unis.

L’Italie, qui a enregistré 97.689 cas et 10.779 décès, présente à ce jour le bilan le plus lourd pour ce qui est des cas mortels. Mais depuis le nombre record de décès enregistré vendredi, l’Agence de la protection civile observe un reflux du nombre de décès supplémentaires.

La Chine, hors Hong Kong et Macao, recense 81.470 cas confirmés dont 3.304 cas mortels.

L’Espagne et la France sont également fortement touchées par l’épidémie.

Les autorités espagnoles déplorent 6.803 décès pour 80.110 cas.

En France, pour 40.174 cas confirmés, les derniers chiffres fournis dimanche soir par les autorités sanitaires font état de 2.606 décès en milieu hospitalier, soit 292 de plus que la veille, la progression quotidienne la moins importante en quatre jours.

Le directeur général de la santé, le Pr Jérôme Salomon, a souligné que l’évolution du nombre d’admissions dans les services de réanimation serait un facteur primordial pour mesurer l’efficacité du confinement de la population en vigueur depuis le 17 mars, soit deux semaines, la durée moyenne d’incubation et d’évolution des symptômes.

“C’est ce nombre quotidien d’entrées en réanimation que nous allons analyser pour évaluer l’impact initial du confinement national dès la fin de cette semaine”, a-t-il dit.

Si les mesures de confinement ont permis de ralentir la transmission du virus, a-t-il ajouté, “nous devrions observer une réduction du nombre de personnes nécessitant une admission en réanimation à partir de la fin de cette semaine”.

Au Royaume-Uni, on recense 19.552 cas confirmés de contamination par le SARS-CoV-2, dont le Premier ministre, Boris Johnson, son ministre de la Santé Matt Hancock et le prince Charles.

Le nombre de décès est passé à 1.228. Mais l’épidémie montre des signes de ralentissement, a annoncé lundi matin le Pr Neil Ferguson, qui enseigne la biologie mathématique à l’Imperial College de Londres.

Au Moyen-Orient, la situation est particulièrement préoccupante en Iran, qui déplore 2.640 décès pour un total de 38.309 cas confirmés.

Données compilées par Sarah Morland et Vishwadha Chander; édité par Jean-Stéphane Brosse et Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below