for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Coronavirus: L'armée française a évacué six patients du Grand-Est

L'armée française a effectué dimanche trois nouveaux transferts par hélicoptère afin de décharger les services de réanimation de la région Grand-Est, évacuant six patients atteints du coronavirus vers des hôpitaux d'autres régions françaises et en Allemagne, a déclaré dimanche l'état-major des armées. /Photo prise le 29 mars 2020/REUTERS/Christian Hartmann

PARIS (Reuters) - L’armée française a effectué dimanche trois nouveaux transferts par hélicoptère afin de décharger les services de réanimation de la région Grand-Est, évacuant six patients atteints du coronavirus vers des hôpitaux d’autres régions françaises et en Allemagne, a déclaré dimanche l’état-major des armées.

L’Allemagne a en outre mis à disposition un Airbus A400M médicalisé pour transporter deux patients de Strasbourg vers la ville d’Ulm via Stuttgart.

Berlin a mis cet Airbus à disposition de l’EATC (European Air Transport Command), une plateforme de mise en commun des moyens aériens de transport, ravitaillement et évacuation médicale de sept pays européens. Il devait évacuer également des patients de Bergame, dans le nord de l’Italie particulièrement frappé par l’épidémie, vers Cologne.

Les transferts par hélicoptère, qui ont commencé samedi, sont assurés dans le cadre de l’opération Résilience lancée mercredi par le président de la République Emmanuel Macron, par laquelle l’armée va apporter son soutien aux efforts de lutte contre le coronavirus en France.

Les patients transférés dimanche ont été évacués deux par deux par hélicoptère Caïman NH90 de Besançon vers Grenoble et Clermont-Ferrand et de Metz vers Essen en Allemagne, a précisé l’état-major.

D’autres transferts similaires sont prévus dans les prochains jours.

Jean-Stéphane Brosse et Bertrand Boucey, avec Tangi Salaün

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up