March 23, 2020 / 6:41 PM / in 6 days

Coronavirus: L'épidémie fait 186 nouveaux décès en France

Le ministre français de la Santé a fait état lundi de 186 nouveaux décès dus au coronavirus en 24 heures à l'échelle de la France, ce qui porte le bilan total à 860 morts. /Photo prise le 23 mars 2020/REUTERS/Christian Hartmann

PARIS (Reuters) - Le ministre de la Santé a fait état lundi de 186 nouveaux décès dus au coronavirus en 24 heures à l’échelle de la France, ce qui porte le bilan total à 860 morts.

Au total, 19.856 cas ont été confirmés, soit 3.167 de plus que dimanche, ce qui représente une augmentation de 23%. Par ailleurs, 8.675 personnes sont hospitalisées et 2.082 cas graves se trouvent en réanimation, contre 1.746 la veille, a-t-il précisé.

Parmi les derniers patients décédés figurent un médecin généraliste et un gynécologue, ce qui porte à cinq le nombre de praticiens décédés, a par ailleurs confirmé Olivier Véran.

Evoquant la question des masques, qui fait polémique dans le milieu médical, le ministre en a promis 20 millions de plus dès cette semaine.

“Cette semaine, 20 millions de masques FFP2 seront livrés aux hôpitaux et aux Ehpad de toute la France en privilégiant toujours les zones de circulation active du virus. En plus de ces 20 millions de masques, nous préparons d’ores et déjà une nouvelle livraison de masques destinés aux soignants en ville qui sera effective au plus tard en début de semaine prochaine”, a poursuivi Olivier Véran, rappelant que 250 millions d’unités avaient été commandées.

“Nous attendons les livraisons semaines après semaines. D’autres commandes, portant elles aussi sur plusieurs centaines de millions de masques, sont en cours de finalisation. Nous espérons que toutes ces commandes nous parviendront en temps et en heure, mais dans un contexte où chaque pays recherche activement des moyens de protection, nous devons rester vigilants tant que ces commandes ne sont pas livrées sur le territoire national”, a-t-il souligné.

Le Syndicat des médecins libéraux (SML) avait demandé un peu plus tôt au gouvernement de fournir au personnel soignant tout le matériel nécessaire pour se protéger.

Le ministre a par ailleurs annoncé que le Haut Conseil de la santé publique avait recommandé de ne pas utiliser l’hydroxychloroquine, un antipaludéen qui aurait donné des résultats, “en l’absence de recommandation, à l’exception de formes graves hospitalières sur décision collégiale des médecins et sous surveillance stricte”.

“Enfin le Haut conseil exclut toute prescription dans ma population générale en l’absence de toute donnée probante. Suivant cet avis des scientifiques, je prendrai dans les prochaines heures un arrêté venant encadrer l’utilisation en dehors des autorisations classiques de commercialisation pour l’hydroxychloroquine, qui sera donc accessible aux équipes médicales hospitalières qui le souhaitent”, a-t-il ajouté.

Jean-Philippe Lefief, édité par Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below