March 20, 2020 / 7:47 PM / in 9 days

Coronavirus: Blanquer n'envisage pas de réduire les vacances d'été, pense à des "modules de rattrapage"

Jean-Michel Blanquer a déclaré vendredi soir que la crise du coronavirus ne devrait pas entraîner une modification des vacances scolaires d'été en France mais que seraient sans doute mis en place des "modules de rattrapage" pour les élèves qui en auraient besoin. /Photo d'archvies/REUTERS/Régis Duvignau

PARIS (Reuters) - Jean-Michel Blanquer a déclaré vendredi soir que la crise du coronavirus ne devrait pas entraîner une modification des vacances scolaires d’été en France mais que seraient sans doute mis en place des “modules de rattrapage” pour les élèves qui en auraient besoin.

“L’enseignement à distance ne peut pas remplacer l’enseignement en présence”, a dit le ministre de l’Education nationale sur BFM TV.

L’ensemble des écoles de France sont fermées depuis lundi dernier et des plans d’enseignement à distance ont été mis en place à des degrés divers, a rappelé le ministre, saluant au passage les 850.000 enseignants français, “totalement investis dans cette nouvelle phase”.

Jean-Michel Blanquer a souligné que cette situation exceptionnelle risquait de créer ou d’accentuer les inégalités entre les enfants des foyers favorisés ou défavorisés.

“Ça ne devrait pas m’amener à changer les vacances d’été”, a-t-il dit. “Par contre, nous développerons certainement des modules de soutien scolaire gratuit pour les élèves les plus en difficultés, pour les élèves de milieux défavorisés, pour qu’au début du mois de juillet et à la fin du mois août on puisse proposer des éléments de rattrapage”, a-t-il poursuivi.

Quant aux épreuves du brevet des collèges pour les élèves de 3e et de baccalauréat pour les lycéens en classes de 1ère et de Terminale, le ministre de l’Education nationale a déclaré: “Évidemment, les décisions que je prendrai seront guidées par la bienveillance”.

“Je vais m’efforcer de garder les délais qui étaient prévus”, a-t-il poursuivi, soit des épreuves programmées au mois de juin. “Les modalités pourraient évoluer pour tenir compte de la situation.”

Henri-Pierre André, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below