March 9, 2020 / 6:28 AM / a month ago

Vol MH17: Ouverture aux Pays-Bas du procès de quatre suspects

AMSTERDAM (Reuters) - Le procès par contumace de quatre hommes - trois Russes et un Ukrainien - suspectés d’être impliqués dans la destruction du vol MH17 de la compagnie Malaysian Airlines, au-dessus de l’est de l’Ukraine en juillet 2014, s’ouvre lundi dans la capitale néerlandaise Amsterdam.

Le procès par contumace de quatre hommes - trois Russes et un Ukrainien - suspectés d'être impliqués dans la destruction du vol MH17 de la compagnie Malaysian Airlines, au-dessus de l'est de l'Ukraine en juillet 2014, s'ouvre lundi dans la capitale néerlandaise Amsterdam. /Photo prise le 8 mars 2020/REUTERS/Piroschka van de Wouw

Les procureurs néerlandais accusent les quatre suspects d’avoir transporté le missile utilisé pour détruire l’appareil civil, qui assurait la liaison entre Amsterdam et la capitale malaisienne Kuala Lumpur avec 298 personnes à son bord.

Il n’y a eu aucun rescapé. Les deux tiers des passagers étaient néerlandais.

L’avion a été abattu alors qu’il se trouvait au-dessus de territoires tenus par les séparatistes prorusses. Moscou a nié toute implication dans l’incident.

Cette première audience doit notamment permettre aux juges de vérifier si les suspects, qui se trouveraient en Russie, ont nommé des avocats pour les représenter.

Une équipe d’enquête internationale menée par les Pays-Bas a passé plusieurs années à récolter des preuves avant de délivrer des mandats d’arrêt visant quatre hommes: les Russes Sergueï Doubinsky, Oleg Poulatov et Igor Guirkine, et l’Ukrainien Leonid Khartchenko.

Les pays ayant pris part à l’enquête conjointe - Ukraine, Australie, Malaisie, Belgique, en plus des Pays-Bas - sont convenus en 2017 de juger les suspects sur la base du droit néerlandais après que des tentatives pour mettre sur pied un tribunal spécial sous l’égide de l’Onu ont échoué devant l’opposition de la Russie.

Les quatre suspects encourent une peine d’emprisonnement à perpétuité. Cependant, la Russie n’extrade pas ses ressortissants et le Kremlin a mis en doute la légitimité de l’équipe d’enquête et l’indépendance du tribunal néerlandais.

Il est possible que les suspects prennent part au procès par visioconférence. Les familles des victimes devraient être présentes dans la salle d’audience.

Dans leur rapport, les enquêteurs internationaux ont conclu que le missile à l’origine de la destruction de l’avion avait été tiré d’un lanceur transporté depuis une base militaire russe à Koursk, située juste de l’autre côté de la frontière. Ils ont fait part d’échanges directs entre les rebelles ukrainiens et l’armée russe.

L’Union européenne a décidé de sanctions contre la Russie suite à cette catastrophe.

Toby Sterling et Anthony Deutsch; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below