March 1, 2020 / 11:07 AM / a month ago

Syrie: Emmanuel Macron appelle à une cessation immédiate des hostilités

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron demande la cessation immédiate des hostilités dans la province d’Idlib, située dans le nord de la Syrie, et appelle la Russie et la Turquie à établir un cessez-le-feu “durable et vérifiable” dans cette région, lit-on samedi dans un communiqué de l’Elysée.

Emmanuel Macron demande la cessation immédiate des hostilités dans la province d’Idlib, située dans le nord de la Syrie, et appelle la Russie et la Turquie à établir un cessez-le-feu "durable et vérifiable" dans cette région, lit-on samedi dans un communiqué de l'Elysée. /Photo prise le 27 février 2020/REUTERS/Ciro De Luca

Le chef de l’Etat s’est entretenu dans la journée à ce sujet avec le président russe Vladimir Poutine, le président turc Recep Tayyip Erdogan et la chancelière allemande Angela Merkel.

Le président turc a déclaré samedi avoir demandé à Vladimir Poutine de retirer la Russie du champ de bataille syrien, où 34 soldats turcs ont trouvé la mort cette semaine, et de laisser Ankara s’occuper seule du régime de Damas.

“Le Président de la République a souligné l’impératif d’une cessation immédiate des hostilités et appelé la Russie et la Turquie à établir un cessez-le-feu durable et vérifiable conformément aux engagements pris devant la France et l’Allemagne lors du Sommet quadripartite d’Istanbul à l’automne 2018”, souligne l’Elysée.

Le chef de l’Etat appelle également la Russie “à prendre ses responsabilités de membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies en mettant sans délai un terme à l’offensive militaire dans le nord-ouest syrien et à respecter le droit international humanitaire, la protection des populations civiles, des personnels et des accès humanitaires”.

La Turquie a averti samedi qu’elle ne pourrait faire face à un nouvel afflux de réfugiés en provenance de la région d’Idlib, ou sont concentrés les affrontements, et a menacé de leur ouvrir ses frontières vers l’Europe.

La Turquie accueille actuellement quelque 3,7 millions de réfugiés syriens sur son territoire.

Emmanuel Macron a salué les efforts de la Turquie pour venir en aide aux réfugiés syriens et l’a assurée de son entière solidarité à cet égard, souligne l’Elysée, ajoutant que la France appelait la Turquie à la coopération sur la gestion des flux migratoires.

A la suite de ces échanges téléphoniques, le Kremlin a annoncé de son côté que la Russie et la Turquie discuteraient de tous les aspects du conflit syrien lors de pourparlers à Moscou.

Selon des responsables russes et turcs, cette rencontre devrait avoir lieu le 5 ou le 6 mars.

Vladimir Poutine a également évoqué par téléphone la situation à Idlib avec le président iranien Hassan Rouhani, a déclaré le Kremlin dans un communiqué séparé.

Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below