February 8, 2020 / 10:51 AM / 5 months ago

Coronavirus: Cinq Britanniques testés positifs en Haute-Savoie

PARIS (Reuters) - La France a annoncé samedi la confirmation de cinq nouveaux cas de coronavirus sur son territoire, dont quatre adultes et un enfant britanniques qui résidaient tous dans une station de ski de Haute-Savoie, mais dont l’état clinique ne présente “aucun signe de gravité”.

La France a annoncé samedi la confirmation de cinq nouveaux cas de coronavirus sur son territoire, dont quatre adultes et un enfant britanniques qui résidaient tous dans une station de ski de Haute-Savoie, mais dont l'état clinique ne présente "aucun signe de gravité". /Photo REUTERS/Denis Balibouse

Ces nouveaux cas portent à onze dans l’Hexagone le nombre de cas de coronavirus, virus qui a fait au total plus de 700 morts et contaminé plus de 34.500 personnes en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao), d’où est partie cette épidémie de pneumonie virale en décembre.

Les quatre adultes et l’enfant contaminés résidaient dans le même chalet de la commune de Contamines-Montjoie qu’un ressortissant Britannique “de retour de Singapour où il avait séjourné du 20 au 23 janvier”, a déclaré le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, lors d’une conférence de presse à Paris.

Ce Britannique, qui a séjourné dans cette station de ski du 24 au 28 janvier, a depuis rejoint la Grande-Bretagne où les autorités ont indiqué vendredi qu’il aurait participé “à un évènement professionnel à Singapour” où des cas positifs ont été confirmés depuis, a-t-il ajouté.

Alertée par Singapour et Londres, la France a “retracé en urgence hier soir tous les contacts proches de ce cas anglais”, contacts qui “ont été identifiés, immédiatement confinés puis prélevés en soirée avec des résultats très tardifs”, a poursuivi Jérôme Salomon, assurant qu’il n’y avait pas d’autres personnes concernées.

Au total, onze personnes (huit adultes et trois enfants) qui résidaient dans le même chalet ont été hospitalisées dans trois hôpitaux de la région, à Lyon, Saint-Etienne et Grenoble, a indiqué la ministre de la Santé Agnès Buzyn lors de ce même conférence de presse, précisant que leur état clinique ne présentait “aucun signe de gravité”.

DEUX ECOLES FERMEES PAR PRECAUTION

L’heure est désormais à l’identification des personnes ayant pu être en contact avec ces onze patients - les cinq testés positifs et les six qui restent sous surveillance - afin de limiter la propagation du virus dans la région et au-delà.

“Le contact c’est un contact de proximité, à moins d’un mètre et plutôt prolongé”, a rappelé le directeur de l’agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes, Jean-Yves Grall lors d’une conférence de presse à Annecy (Haute-Savoie).

“Nous avons commencé un certain nombre d’investigations dès cette nuit et qui se poursuivent pour déterminer” les personnes ayant été en contact, afin de les “informer et surtout les prendre en charge” si elles avaient “un certain nombre de symptômes”.

“Il y a un enfant de neuf ans qui a séjourné dans deux établissements scolaires, en particulier celui de Contamines, où il est résident, et qui a été dans une école à Saint-Gervais l’espace d’une journée pour des cours de français”, a-t-il fait savoir. Ces deux écoles seront temporairement fermées la semaine prochaine par mesure de précaution et le temps de l’enquête, a-t-il ajouté.

S’exprimant sur BFM TV, le maire de Contamines, Etienne Jacquet, a confirmé que l’enfant de neuf ans était l’une des cinq personnes ayant été testées positives au coronavirus.

La situation a conduit le Premier ministre Edouard Philippe à écourter un déplacement au Havre dans le cadre de la campagne pour les élections municipales et à convoquer une réunion de crise à Matignon à la mi-journée en présence des ministres concernés.

A son issue, le ministère des Affaires étrangères a annoncé que la France déconseillait désormais à ses ressortissants de se rendre en Chine “sauf raison impérative” compte tenu de l’évolution de l’épidémie du coronavirus.

La France a annoncé samedi la confirmation de cinq nouveaux cas de coronavirus sur son territoire, dont quatre adultes et un enfant britanniques qui résidaient tous dans une station de ski de Haute-Savoie, mais dont l'état clinique ne présente "aucun signe de gravité". /Photo prise le 5 février 2020/REUTERS/Stéphane Mahé

Les cinq nouveaux cas, qui sont annoncés en pleine saison de ski et au premier jour des vacances scolaires pour une partie des Français, s’ajoutent aux six premiers cas confirmés dans l’Hexagone qui ont été annoncés fin janvier.

Selon les autorités sanitaires françaises, “plusieurs” de ces patients vont “mieux” et pourraient sortir dans les prochains jours”. Le sort d’un patient, un Chinois de 80 ans, suscite lui “beaucoup d’inquiétudes” et son pronostic vital est toujours engagé.

Concernant les 260 personnes récemment évacuées par avion de Wuhan, épicentre de l’épidémie de coronavirus en Chine, et hébergées à Carry-le-Rouet et à Aix-en-Provence, les tests se sont tous révélés négatifs. Trente-huit nouveaux Français devraient être rapatriés dimanche par un vol britannique avant d’être placés en confinement pendant 14 jours.

Marine Pennetier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below