February 6, 2020 / 7:55 AM / 2 months ago

Les ministres battus aux municipales pourront rester au gouvernement

Les ministres qui seront candidats aux élections municipales le mois prochain en France pourront rester au gouvernement en cas de défaite, a déclaré jeudi sur Public Sénat la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye (photo). /Photo prise le 6 janvier 2020/REUTERS/Michel Euler

PARIS (Reuters) - Les ministres qui seront candidats aux élections municipales le mois prochain en France pourront rester au gouvernement en cas de défaite, a déclaré jeudi sur Public Sénat la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye.

“Le principe (...), c’est que la Ve république ce n’est pas une république à l’anglo-saxonne, comme au Royaume-Uni où les ministres de la majorité sont issus du Parlement”, a-t-elle fait valoir.

“La légitimité du ministre ne procède pas du fait qu’il soit élu parlementaire ou élu local”, a-t-elle ajouté. “Le fait d’avoir été battu dans une élection locale ne présage pas de son avenir ministériel.”

Plusieurs membres du gouvernement seront candidats aux municipales des 15 et 22 mars.

Edouard Philippe, le Premier ministre, et son ministre des Comptes et de l’Action publique, Gérald Darmanin, ont notamment annoncé qu’ils seraient tête de liste, respectivement au Havre et à Tourcoing.

Henri-Pierre André, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below