February 2, 2020 / 11:41 AM / 17 days ago

L'Iran "ferait un acte fort en libérant" Roland Marchal et Fariba Adelkhah, dit Le Drian

L'Iran "ferait un acte fort en libérant" Roland Marchal et Fariba Adelkhah, les deux chercheurs détenus depuis juin 2019 pour "atteinte à la sûreté de l'Etat", a déclaré dimanche le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian. /Photo d'archives/REUTERS/Mohamed Abd El Ghany

PARIS (Reuters) - L’Iran “ferait un acte fort en libérant” Roland Marchal et Fariba Adelkhah, les deux chercheurs détenus depuis juin 2019 pour “atteinte à la sûreté de l’Etat”, a déclaré dimanche le chef de la diplomatie française.

“Nous considérons que ces emprisonnements sont insupportables. Nous l’avons fait savoir aux plus hautes autorités, y compris au président Rohani”, a dit Jean-Yves Le Drian dans le cadre du “Grand Jury” RTL-LCI-Le Figaro.

“Nous savons qu’ils ne sont pas en très bonne condition et qu’ils ne sont pas toujours bien traités. (...) Nous pensons que l’Iran ferait un acte fort en les libérant parce qu’il n’y a aucune faute”, a-t-il ajouté.

Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below