January 20, 2020 / 4:53 PM / in 2 months

Un autoportrait de Van Gogh authentifié après six ans d'expertise

Un autoportrait de Vincent van Gogh longtemps considéré comme un faux a été authentifié au terme de six ans d'expertise, ont annoncé lundi des chercheurs du musée d'Amsterdam consacré au peintre néerlandais. /Photo prise le 20 janvier 2020/REUTERS/Piroschka van de Wouw

AMSTERDAM (Reuters) - Un autoportrait de Vincent van Gogh longtemps considéré comme un faux a été authentifié au terme de six ans d’expertise, ont annoncé lundi des chercheurs du musée d’Amsterdam consacré au peintre néerlandais.

Il s’agit probablement de la seule œuvre qu’il ait réalisée pendant son séjour à l’hôpital psychiatrique de Saint-Rémy de Provence, à l’été 1889.

Le tableau a été acquis par le Musée national de Norvège en 1910 pour 10.000 francs français, ce qui représente à peu près 100.000 euros. Son authenticité a donné lieu à une querelle d’experts après la publication, en 1970, dans une revue d’art internationale, d’un article dont l’auteur le jugeait trop différent des autres autoportraits de Van Gogh, en raison des couleurs et de la technique employées.

“Cette incertitude était un appel à l’action”, a déclaré Mai Britt Guleng, conservatrice du Musée national de Norvège. “Lorsque nous avons remis l’oeuvre entre les mains des experts du Musée Van Gogh en 2014, nous n’avions guère d’illusions.”

Selon Louis Van Tilborgh, l’un des experts qui a présenté lundi l’oeuvre à la presse, les différences à l’origine des doutes sont, selon lui, dues à l’intention du peintre, qui a cherché à exprimer son désarroi en utilisant des tons plus sombres.

“Nous voyons un patient effrayé, quelqu’un qui se regarde dans le miroir et constate que quelque chose a changé pour toujours”, a-t-il expliqué.

De nouvelles méthodes d’analyse ont en outre révélé la présente d’un pigment que le peintre a utilisé pour d’autres oeuvres. Contrairement aux affirmations antérieures, la toile est également identique à celle d’autres oeuvres de Van Gogh.

Les experts néerlandais ont en outre retrouvé des mentions de cet autoportrait dans la correspondance de son auteur avec son frère Théo, pendant son séjour à l’hôpital, où il a passé six semaines. Il en parle comme d’un “effort pendant (sa) maladie”.

L’œuvre sera visible au musée Van Gogh d’Amsterdam dans le cadre de l’exposition “In the picture”, qui débutera le 21 février. Il sera ensuite restitué au Musée national de Norvège.

Anthony Deutsch, version française Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below