January 19, 2020 / 12:06 PM / 5 months ago

Enquête sur un incident policier samedi à Paris

Le Parquet de Paris a ouvert une enquête après la diffusion d'une vidéo montrant un policier frappant au sol un homme au visage ensanglanté, samedi lors d'une manifestation de "gilets jaunes" dans la capitale. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

PARIS (Reuters) - Le Parquet de Paris a ouvert une enquête après la diffusion d’une vidéo montrant un policier frappant au sol un homme au visage ensanglanté, samedi lors d’une manifestation de “gilets jaunes” dans la capitale.

L’enquête, ouverte pour violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique, a été confiée à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), a-t-on appris auprès du Parquet.

La préfecture de police de Paris a parallèlement chargé la Direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) de mener une enquête administrative interne.

“Une vidéo montrant une intervention de police dans le cadre de la #manifestation du 18 janvier circule actuellement sur les réseaux sociaux. Le préfet de police a demandé à la DOPC de faire toute la lumière sur cette action en ouvrant une enquête administrative interne”, a indiqué la préfecture sur Twitter.

Emmanuel Macron a annoncé mardi avoir demandé au ministre de l’Intérieur Chistophe Castaner des propositions pour améliorer la déontologie et le contrôle de l’action des forces de l’ordre, un infléchissement du discours de l’exécutif qui récusait jusqu’à présent l’expression de “violences policières”.

Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below