January 13, 2020 / 9:40 AM / 3 months ago

La gauche israélienne s'allie en vue des élections

En photo Amir Peretz, président du Parti travailliste israélien. Les partis historiques de la gauche israélienne, le Parti travailliste et Meretz, feront front commun lors des élections législatives du 2 mars avec l'espoir de reprendre pied à la Knesset, où ils ne comptent plus à eux deux que 11 élus sur 120. /Photo prise le 5 septembre 2019/REUTERS/Nir Elias

JERUSALEM (Reuters) - Les partis historiques de la gauche israélienne, le Parti travailliste et Meretz, feront front commun lors des élections législatives du 2 mars avec l’espoir de reprendre pied à la Knesset, où ils ne comptent plus à eux deux que 11 élus sur 120.

Cette nouvelle alliance annoncée lundi sera conduite par le travailliste et ancien ministre de la Défense Amir Peretz, qui a évoqué un “partenariat de changement et d’espoir”.

De nombreux électeurs de gauche ont voté pour le nouveau parti centriste Bleu et Blanc de Benny Gantz, désormais le principal adversaire du Premier ministre Benjamin Netanyahu, lors des législatives d’avril et septembre derniers, qui n’ont pas permis de déboucher sur la formation d’un gouvernement.

Rami Ayyub, Ari Rabinovitch, version française Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below