January 13, 2020 / 9:35 AM / 6 months ago

Un graffiti "Free Hong Kong" sur la Petite Sirène de Copenhague

Un graffiti "Free Hong Kong" a été découvert sur le rocher soutenant la Petite Sirène, une statue en bronze visible dans le port de Copenhague particulièrement prisée par les touristes chinois visitant la capitale danoise. /Photo prise le 13 janvier 2020/REUTERS/Jacob Gronholt-Pedersen

COPENHAGUE (Reuters) - Un graffiti “Free Hong Kong” a été découvert sur le rocher soutenant la Petite Sirène, une statue en bronze visible dans le port de Copenhague particulièrement prisée par les touristes chinois visitant la capitale danoise.

Fondue au début du XXe siècle, cette oeuvre est un hommage au conte de l’auteur danois Hans Christian Andersen et elle a été vandalisée à de nombreuses reprises depuis son installation.

Hong Kong est le théâtre depuis plus de six mois d’un mouvement de contestation contre le pouvoir local soutenu par Pékin. Les manifestants réclament notamment la protection des libertés et de l’autonomie dont jouit l’ancienne colonie britannique depuis sa rétrocession à la Chine en 1997.

Stine Jacobsen, version française Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below