January 3, 2020 / 4:11 PM / 15 days ago

Agression au couteau à Villejuif, un mort et deux blessés

VILLEJUIF, Val-de-Marne (Reuters) - Un homme présentant des antécédents psychiatriques a agressé vendredi des passants à l’arme blanche dans un parc de Villejuif (Val-de-Marne), faisant un mort et deux blessés, avant d’être abattu par la police, ont annoncé les autorités.

Un homme présentant des antécédents psychiatriques a agressé vendredi des passants à l'arme blanche dans un parc de Villejuif (Val-de-Marne), faisant un mort et deux blessés, avant d'être abattu par la police, ont annoncé les autorités. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes

L’assaillant, identifié sous le nom de Nathan C. et né en 1997, était inconnu des services de renseignement et n’était donc pas fiché pour radicalisation, a précisé le parquet de Créteil.

Sa famille a confirmé qu’il suivait un traitement psychiatrique et il a effectué il y a quelques mois un séjour à l’hôpital Sainte-Anne, a poursuivi le parquet.

Les policiers ont néanmoins retrouvé dans le parc un sac contenant une carte bancaire à son nom et “plusieurs documents religieux”, notamment un Coran et des prospectus, a ajouté le parquet.

Interrogée par Reuters, la procureure de Créteil, Laure Beccuau, a confirmé que ces éléments faisaient songer à une conversion à l’islam.

Selon le parquet de Créteil, un témoin a aussi dit aux policiers sur place que l’assaillant avait crié “Allah Akbar”.

Interrogé sur une éventuelle saisine du parquet antiterroriste, le parquet de Créteil a répondu: “A priori non, au regard des premiers éléments de l’enquête”, ajoutant qu’”il n’y a pas d’éléments qui laisseraient supposer une radicalisation”.

Les faits se sont produits dans le parc des Hautes-Bruyères, en tout début d’après-midi.

Nathan C. a d’abord agressé une femme, dont le mari a été tué en essayant de s’interposer. La femme a été grièvement blessée mais elle est désormais hors de danger, a dit le parquet de Créteil.

Une autre personne a été moins gravement touchée et ses jours ne sont pas non plus en danger, selon le parquet, qui a précisé que 400 mètres séparaient les premières victimes du corps de l’assaillant.

Un peu plus tôt, sur place, la procureure Laure Beccuau avait dit que l’auteur de l’attaque avait tenté de s’en prendre à d’autres personnes, sans y parvenir.

Le secrétaire d’Etat à l’Intérieur, Laurent Nunez, qui s’est aussi rendu sur les lieux, a salué la “réactivité” de la brigade anticriminalité du Kremlin-Bicêtre, “qui est intervenue très rapidement et qui a permis de neutraliser l’assaillant immédiatement, empêchant la poursuite sans doute d’un périple meurtrier”.

Edité par Jean-Stéphane Brosse, Jean-Michel Bélot et Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below