December 27, 2019 / 4:27 PM / a month ago

L'Etat islamique revendique l'attaque d'Arbinda, au Burkina faso

LE CAIRE (Reuters) - Les djihadistes de la Province d’Afrique de l’Ouest de l’Etat islamique (PAOEI) revendiquent dans un communiqué diffusé vendredi l’attaque d’un poste militaire du nord du Burkina Faso qui a coûté la vie mardi à 35 civils et à sept soldats.

Le mouvement précise qu’un ses membres à commis un attentat suicide à la voiture piégée dans l’enceinte de la base d’Arbinda, située dans la province du Soum.

Alaa Swilam, version française Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below