December 23, 2019 / 6:09 AM / a month ago

"La mode doit beaucoup" à Ungaro, déclare Franck Riester

"La mode lui doit beaucoup" : le ministre français de la Culture a rendu hommage au couturier d'origine italienne Emanuel Ungaro (au centre), décédé dimanche à l'âge de 86 ans à Paris, après une carrière inspirée par ses années d'apprentissage chez Balenciaga et Courrèges. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - “La mode lui doit beaucoup” : le ministre français de la Culture a rendu hommage au couturier d’origine italienne Emanuel Ungaro, décédé dimanche à l’âge de 86 ans à Paris, après une carrière inspirée par ses années d’apprentissage chez Balenciaga et Courrèges.

Emanuel Ungaro avait renoncé à la mode parisienne en mai 2004, après plus de 35 années de collections, à la suite du rachat de sa maison de couture, créée en 1965, par l’italien Ferragamo.

“C’est auprès de Cristóbal Balenciaga qu’Emanuel Ungaro a appris l’art des couleurs et l’exigence qui a fait de lui un immense couturier. Son nom restera à jamais associé à une certaine forme de liberté et d’audace”, a écrit Franck Riester sur Twitter.

Pour la Fédération de la haute couture et de la mode, Ungaro “développa son prêt-à-porter avec la même énergie et le même souci d’articuler en permanence création et savoir-faire.”

Rédaction de Paris

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below