December 19, 2019 / 4:38 PM / a month ago

Une frégate française sécurisera le détroit d'Ormuz début 2020

La frégate Courbet. La France va déployer une frégate dans le golfe arabo-persique en début d'année dans le cadre d'une mission maritime européenne visant à sécuriser la navigation dans le détroit d'Ormuz, a déclaré jeudi une porte-parole du ministère des Armées. /Photo prise le 24 novembre 2019/REUTERS/Christopher Pike

PARIS (Reuters) - La France va déployer une frégate dans le golfe arabo-persique en début d’année dans le cadre d’une mission maritime européenne visant à sécuriser la navigation dans le détroit d’Ormuz, a déclaré jeudi une porte-parole du ministère des Armées.

Paris travaille depuis plusieurs mois à la mise en place de cette mission de protection maritime présentée par Florence Parly comme “complémentaire” de la coalition créée par les Etats-Unis après les attaques contre des pétroliers imputées à l’Iran par Washington et ses alliés.

“La frégate Courbet va participer à l’initiative européenne de sécurité dans le Golfe à partir du début de l’année”, a déclaré jeudi le général Anne-Cécile Ortemann, porte-parole adjointe du ministère des Armées, précisant que Florence Parly réveillonnerait à son bord le 31 décembre.

Le Courbet est actuellement déployé dans l’océan Indien, au large du golfe d’Oman, où il a réalisé il y a une semaine une saisie de 3,5 tonnes de cannabis dans le cadre d’une mission internationale de lutte contre les trafics et activités illicites liées au terrorisme, selon le ministère.

Selon la France, qui dispose d’une base navale à Abou Dhabi, aux Emirats arabes unis, une dizaine de pays européens ont exprimé leur intérêt pour la mission maritime dans le détroit d’Ormuz.

Seuls deux d’entre eux ont confirmé leur participation pour le moment, le Royaume-Uni ayant finalement préféré rejoindre la coalition américaine.

Les Pays-Bas vont envoyer une frégate et un hélicoptère dans le Golfe à partir de février, a indiqué le général Ortemann. Un navire de guerre danois prendra le relais à partir de l’automne, ajoute-t-on au ministère.

“Cette mission maritime est essentielle pour gérer la crise dans le Golfe”, a commenté un responsable d’un pays arabe de la région. “C’est un geste politique et le fait que des pays pacifiques comme les Pays-Bas ou le Danemark y participent montrent l’importance de principes comme la libre navigation et le commerce”, a-t-il déclaré à Reuters.

Tangi Salaün et John Irish, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below