November 11, 2019 / 10:32 PM / a month ago

Le Mexique accorde l'asile à Evo Morales

Le Mexique a accordé lundi l'asile politique au président bolivien démissionnaire Evo Morales, a annoncé le chef de la diplomatie mexicaine Marcelo Ebrard. /Photo prise le 9 novembre 2019/REUTERS/Manuel Claure

MEXICO (Reuters) - Le Mexique a accordé lundi l’asile politique au président bolivien démissionnaire Evo Morales, a annoncé le chef de la diplomatie mexicaine Marcelo Ebrard.

Mexico estime qu’Evo Morales, qui a annoncé dimanche sa démission, a été victime d’un coup d’Etat.

Marcelo Ebrard a déclaré que la vie de Morales était menacée et que la décision de lui accorder l’asile s’inscrivait dans une longue tradition mexicaine d’accueil des exilés politiques.

A la suite de l’effondrement de son gouvernement dimanche, Evo Morales a déclaré que des “groupes violents” s’étaient attaqués à son domicile.

Aucune indication n’a été donnée sur l’endroit où s’est réfugié le chef de l’Etat démissionnaire, même si l’on pense qu’il a emprunté l’avion présidentiel pour se rendre dans son bastion de la province de Chapare.

“Sa vie et son intégrité sont en danger”, a déclaré Marcelo Ebrard à des journalistes. “Nous allons immédiatement informer le ministère bolivien des Affaires étrangères qu’en vertu du droit international, il doit bénéficier d’un sauf-conduit.”

Le Mexique a élu l’an dernier un président de gauche et s’est rapproché de plusieurs autres gouvernements de même couleur politique en Amérique latine.

Daina Beth Solomon; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below