November 7, 2019 / 11:24 AM / 13 days ago

RDC: La CPI condamne un ancien chef de guerre à 30 ans de prison

La Cour pénale internationale (CPI) a condamné jeudi l'ancien chef de guerre Bosco Ntaganda (photo) à 30 ans de prison pour les exactions que son groupe armé a commises sous son commandement dans l'est de la République démocratique du Congo au début des années 2000. /Photo prise le 7 novembre 2019/REUTERS/Peter Dejong

LA HAYE (Reuters) - La Cour pénale internationale (CPI) a condamné jeudi l’ancien chef de guerre Bosco Ntaganda à 30 ans de prison pour les exactions que son groupe armé a commises sous son commandement dans l’est de la République démocratique du Congo au début des années 2000.

Agé de 46 ans, Bosco Ntaganda a dirigé l’Union des patriotes congolais (UPC) dans l’est de la RDC dans les années 2002-2003.

Le juge Robert Fremr, qui a prononcé la décision de la CPI, a relevé qu’aucune circonstance atténuante n’avait pu être trouvée et que les actes commis par Bosco Ntaganda justifiaient qu’il soit condamné à cette peine, la plus lourde jamais prononcée par la juridiction internationale.

Reconnu coupable en juillet de meurtres, viols et enrôlement d’enfants soldats, il a déjà interjeté appel.

Pour sa défense, ses avocats affirment que Bosco Ntaganda avait avant tout cherché à maintenir la discipline dans les rangs de ses troupes, notamment en punissant les hommes qui étaient allés à l’encontre des règles de la guerre.

Stephanie van den Berg, Nicolas Delame pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below