October 24, 2019 / 10:55 AM / 21 days ago

Les intempéries dans le Sud ont fait trois morts

TOULOUSE (Reuters) - Les intempéries qui ont frappé le sud de la France ces trois derniers jours ont fait trois morts, a annoncé jeudi le ministère de l’Intérieur.

Les intempéries qui ont frappé le sud de la France ces trois derniers jours ont fait trois morts, a annoncé jeudi le ministère de l'Intérieur. /Photo prise le 23 octobre 2019/REUTERS/Eric Gaillard

Dans l’Hérault, la septuagénaire qui avait été emportée par les eaux devant sa maison de Cazouls-d’Hérault, et transportée mercredi en urgence absolue au CHU de Montpellier, est décédée, a-t-on appris auprès de la préfecture.

Dans les Pyrénées-Orientales, la préfecture indique qu’une personne a été retrouvée morte sur la voie publique mais précise qu’aucun lien n’a encore été établi entre ce décès et les intempéries. “Une enquête est en cours pour en déterminer les causes”, a indiqué une porte-parole de la préfecture à Reuters.

Dans le Gard, les circonstances exactes de la mort d’une personne décédée mercredi dans sa voiture à Alès, ne sont “pas encore établies” a indiqué la préfecture.

Des pluies diluviennes se sont abattues sur le Sud-Est, de Montpellier à Marseille, provoquant d’importants dégâts. Selon Meteo News, “l’épisode méditerranéen” était terminé jeudi, après des cumuls de pluie record : 116 litres d’eau au mètre carré à Toulon (Var) ou 80 litres d’eau au mètre carré à Sète (Hérault).

Un seul département, la Haute-Corse, demeurait en “vigilance orange” pour pluies et inondations jeudi.

Les inondations, qui ont notamment creusé des trous sous les rails, ont conduit la SNCF à suspendre les liaisons ferroviaires entre Narbonne (Aude) et Sète jusqu’au 4 novembre au moins.

Le trafic des TGV est également interrompu entre Toulouse et Montpellier ainsi qu’entre Montpellier, Perpignan et l’Espagne, jusqu’au 4 novembre.

“Cet épisode pluvieux a donné lieu à 1.773 interventions mobilisant plus de 2.000 sapeurs-pompiers et forces de la Sécurité civile pour répondre à cette situation de crise qui a impacté simultanément jusqu’à huit départements”, déclare dans un communiqué le ministère de l’Intérieur, qui ne précise pas la cause et le lieu des décès.

La ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne, qui s’est rendue jeudi dans l’Hérault, a assuré que l’état de catastrophe naturelle serait déclaré “dès la semaine prochaine” pour les communes touchées.

Sophie Louet avec Johanna Decorse à Toulouse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below