for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Union: Paris dénonce une "mise sous pression malvenue" sur l'élargissement

Il y a eu une stratégie "contre-productive et malvenue de mise sous pression" de la France et des Pays-Bas notamment sur la question de l'élargissement de l'Union européenne à l'Albanie et à la Macédoine du Nord, a estimé vendredi une source à l'Elysée. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

BRUXELLES (Reuters) - Il y a eu une stratégie “contre-productive et malvenue de mise sous pression” de la France et des Pays-Bas notamment sur la question de l’élargissement de l’Union européenne à l’Albanie et à la Macédoine du Nord, a estimé vendredi une source à l’Elysée.

Cette question a fait l’objet de longues discussions jeudi soir lors d’un dîner de travail entre les 28 chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE réunis à Bruxelles dans le cadre d’un Conseil européen.

“Il y a une stratégie contre-productive et malvenue de mise sous pression de la France, des Pays-Bas, d’autres pays”, a dit une source à la présidence française. “Il y a eu un jeu de pression qui paraît malvenue qui a consisté à dire : il y a ceux qui sont une vision stratégique des choses et ceux qui n’en ont pas, sous-entendu ceux qui ne sont pas prêts à ouvrir les négociations”.

Marine Pennetier, édité par Sophie Louet

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up