October 14, 2019 / 11:10 AM / a month ago

Le Nobel d'économie attribué à un trio franco-indo-américain

Le prix Nobel d'économie a été attribué lundi à la Franco-Américaine Esther Duflo, à l'Indien Abhijit Banerjee et à l'Américain Michael Kremer pour leur approche expérimentale de la lutte contre la pauvreté. /Photo prise le 14 octobre 2019/REUTERS/Karin Wesslen/TT News Agency

STOCKHOLM (Reuters) - Le prix Nobel d’économie a été attribué lundi à la Franco-Américaine Esther Duflo, à l’Indien Abhijit Banerjee et à l’Américain Michael Kremer pour leur approche expérimentale de la lutte contre la pauvreté.

“Les recherches menées par les lauréats de cette année ont considérablement amélioré notre capacité à lutter contre la pauvreté dans le monde. En deux décennies seulement, leur nouvelle approche basée sur l’expérience a transformé l’économie du développement, qui est maintenant un domaine de recherche florissant”, écrit le comité dans un communiqué.

Esther Duflo et Abhijit Banerjee, qui ont coécrit “Repenser la pauvreté”, élu “Business Book de l’Année” en 2011 par le Financial Times et Goldman Sachs, enseignent au Massachusetts Institute of Technology (MIT). Michael Kremer est professeur à Harvard.

La Franco-Américaine, âgée de 46 ans, est la deuxième femme primée de l’histoire du Nobel d’économie.

“Cela montre qu’il est possible pour une femme de réussir et d’être reconnue pour ses succès, ce qui, je l’espère, inspirera de nombreuses autres femmes à continuer à travailler et de nombreux autres hommes à leur accorder le respect qu’elles méritent”, a-t-elle réagi lors d’une conférence de presse, selon l’institut Nobel.

Cofondatrice et codirectrice du Laboratoire d’action contre la pauvreté Abdul Latif Jameel, elle est diplômée de l’Ecole Normale Supérieure de Paris et a obtenu son doctorat en Economie au MIT en 1999, peut-on lire sur le site de l’Institut américain.

Lauréate de nombreuses distinctions, dont le prix de la Princesse des Asturies pour les Sciences Sociales (2015), le prix Infosys (2014), la médaille John Bates Clark (2010), elle est également rédactrice en chef de l’American Economic Review et membre de la National Academy of Sciences des Etats-Unis, ainsi que de la British Academy.

Le prix d’économie, qui est assorti d’une récompense de neuf millions de couronnes (830.000 euros), est la dernière des distinctions attribuées par le comité Nobel.

Niklas Pollard et Simon Johnson, Bertrand Boucey et Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below