October 4, 2019 / 1:40 PM / in 19 days

Le gouvernement britannique n'exclut plus un report du Brexit, selon la BBC

Boris Johnson enverra à l'Union européenne une lettre demandant un report du Brexit si aucun accord n'est conclu d'ici au 19 octobre, rapporte vendredi la BBC, qui se fonde sur des documents gouvernementaux soumis à un tribunal écossais. /Photo prise le 3 octobre 2019/REUTERS/Henry Nicholls

LONDRES (Reuters) - Boris Johnson enverra à l’Union européenne une lettre demandant un report du Brexit si aucun accord n’est conclu d’ici au 19 octobre, rapporte vendredi la BBC, qui se fonde sur des documents gouvernementaux soumis à un tribunal écossais.

Le Premier ministre britannique se mettrait ainsi en conformité avec le “Benn Act”, loi votée par l’opposition le mois dernier, qui exige du gouvernement qu’il demande un tel report si aucun accord n’a été approuvé au Parlement ou s’il n’a pas approuvé une sortie de l’Union européenne sans accord d’ici cette date du 19 octobre.

Boris Johnson avait jusque-là promis de respecter le “Benn Act” mais continuait d’exclure tout report du Brexit, programmée le 31 octobre.

Des opposants au Brexit ont entamé vendredi un recours auprès des tribunaux écossais pour s’assurer qu’il respecte la loi, faute de quoi il serait passible d’une peine d’emprisonnement et de sanctions financières.

Selon les documents soumis au tribunal, le gouvernement a fait savoir que Boris Johnson enverrait une lettre à l’Union européenne et accepterait le report du Brexit, si l’Union européenne lui accordait un délai pour poursuivre les négociations.

“Si le Royaume-Uni réclamait un délai supplémentaire, nous prendrions bien sûr sa demande en considération”, a déclaré vendredi le Premier ministre irlandais Leo Varadkar, à l’issue d’une rencontre avec la Première ministre danoise Mette Frederiksen, à Copenhague.

“Mais je pense que la plupart des pays européens souhaiterons qu’on leur donne une bonne raison pour accorder un tel délai”, a-t-il ajouté, en précisant tout de même préférer un Brexit avec accord.

Michael Holden à Londres; Nikolaj Skydsgaard et Jacob Gronholt-Pedersen à Copenhague, Simon Carraud et Caroline Pailliez pour le service français, édité par Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below