October 2, 2019 / 8:26 PM / 12 days ago

Cyberdéfense: La France veut aider ses PME à mieux se protéger

La ministre française des Armées, Florence Parly (en photo), signera jeudi à Rennes un partenariat avec la société de gestion de fonds Ace Management dans le but d'aider petites et moyennes entreprises (PME) du secteur de la Défense à renforcer leur capacité de protection contre l'espionnage et le piratage informatiques. /Photo prise le 10 mai 2019/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - La ministre française des Armées, Florence Parly, signera jeudi à Rennes un partenariat avec la société de gestion de fonds Ace Management dans le but d’aider petites et moyennes entreprises (PME) du secteur de la Défense à renforcer leur capacité de protection contre l’espionnage et le piratage informatiques.

L’importance d’une meilleure protection des PME a été illustrée la semaine dernière par la révélation de la série de cyberattaques qui ont visé l’avionneur Airbus par l’intermédiaire de ses sous-traitants.

A l’inverse des géants du secteur, les PME souffrent depuis des années d’un “sous-investissement chronique en matière de cybersécurité”, résultant notamment de la “faible attractivité” des investissements dans ce domaine, souligne-t-on au ministère des Armées.

La “Convention Cyber” qui va être signée par Florence Parly avec ACE Management prévoit le déblocage d’une ligne de crédit de 80 millions d’euros en faveur des PME, dont les fonds ont déjà été réunis lors d’un tour de table rassemblant investisseurs privés et institutionnels.

Tangi Salaün, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below