September 23, 2019 / 11:23 AM / a month ago

Climat: Macron invite les jeunes à "l'action collective"

Emmanuel Macron exhorte les centaines de milliers de jeunes qui se mobilisent pour le climat à travers le monde à privilégier les actions concrètes en faveur de la biodiversité et à cibler la Pologne, qui s'est opposée en juin dernier à l'agenda de neutralité carbone de l'Union européenne pour 2050. /Photo prise le 20 septembre 2019/REUTERS/Nacho Doce 


PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron exhorte les centaines de milliers de jeunes qui se mobilisent pour le climat à travers le monde à privilégier les actions concrètes en faveur de la biodiversité et à cibler la Pologne, qui s’est opposée en juin dernier à l’agenda de neutralité carbone de l’Union européenne pour 2050.

“Les dénonciations, on est au courant. Défiler tous les vendredis pour dire que la planète brûle, c’est sympathique, mais ce n’est pas le problème”, a estimé le chef de l’Etat français dans l’avion l’emmenant à l’Assemblée générale de l’Onu à New York, selon des propos rapportés par Le Parisien.

“On doit rentrer dans une forme d’action collective. Je préfère que tous les vendredis on fasse de grandes opérations de ramassage sur les rivières ou les plages corses”, a-t-il ajouté, à quelques heures d’un sommet Climat organisé par le secrétaire général de l’Onu Antonio Guterres.

Le chef de l’Etat pointe du doigt la Pologne, qui s’est opposée avec le soutien d’autres pays à l’adoption de l’agenda de neutralité carbone - une Union neutre en émissions de gaz à effet de serre - lors du sommet des 20 et 21 juin à Bruxelles.

Il faut que les jeunes qui défilent actuellement en Europe “aillent manifester en Pologne ! Qu’on vienne m’aider à faire bouger ceux que je n’arrive pas à faire évoluer !”, dit-il.

Depuis le début de son quinquennat, Emmanuel Macron est engagé dans une offensive “verte”, marquée notamment par son slogan “Make our planet great again”, mais qui suscite un certain scepticisme chez les défenseurs de l’environnement qui relèvent un bilan contrasté de son action en France.

Sacré “champion de la Terre” par l’Onu en septembre dernier, Emmanuel Macron doit lancer ce lundi à New York, lors d’une réunion sur la forêt amazonienne, “un appel à la mobilisation” pour le “poumon de la terre” ravagé par des incendies.

Marine Pennetier, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below