September 21, 2019 / 1:49 PM / in 3 months

Une partie des migrants recueillis par l'Ocean Viking débarquent à Malte

Marsamxett Harbour près de La Valette, capitale de Malte. Un groupe de 265 migrants secourus en Méditerranée a été acheminé samedi à Malte, parmi lesquels 36 personnes prises en charge par le navire humanitaire Ocean Viking. Les 36 passagers débarqués ont été transférés à bord d'un patrouilleur des forces militaires maltaises. /Photo prise le 21 septembre 2019/REUTERS/Darrin Zammit Lupi

LA VALETTE (Reuters) - Un groupe de 265 migrants secourus en Méditerranée a été acheminé samedi à Malte, parmi lesquels 36 personnes prises en charge par le navire humanitaire Ocean Viking.

Mais SOS-Méditerranée et Médecins sans Frontières (MSF), les deux ONG qui ont affrété le bateau, ont indiqué que plus de 180 migrants étaient toujours bloqués à bord de l’Ocean Viking, sans “port sûr” où pouvoir débarquer.

“Cette décision honteuse de ne pas prendre en charge les 182 autres rescapés démontre la nature discriminatoire, arbitraire et inhumaine d’un système qui continue de privilégier les arrangements politiques par rapport aux vies humaines et à la dignité des personnes secourues”, a dénoncé MSF sur Twitter.

Les 36 passagers débarqués ont été transférés à bord d’un patrouilleur des forces militaires maltaises.

Des ministres de l’Intérieur d’Etats-membres de l’Union européenne se réuniront lundi à Malte pour discuter d’un mécanisme durable de répartition des migrants secourus en mer.

Christopher Scicluna; Henri-Pierre André pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below