September 21, 2019 / 9:37 AM / a month ago

Brexit: Johnson s'entretiendra avec des dirigeants de l'UE au sommet de l'Onu

Le Premier ministre britannique Boris Johnson s'entretiendra la semaine prochaine avec les dirigeants européens à New York, en marge du Sommet des Nations unies sur le climat, une nouvelle tentative visant à obtenir un accord sur le Brexit avant la fin du mois d'octobre. /Photo prise le 20 septembre 2019/REUTERS/Frank Augstein

LONDRES (Reuters) - Le Premier ministre britannique Boris Johnson s’entretiendra la semaine prochaine avec les dirigeants européens à New York, en marge du Sommet des Nations unies sur le climat, une nouvelle tentative visant à obtenir un accord sur le Brexit avant la fin du mois d’octobre.

Johnson doit rencontrer lundi et mardi le Premier ministre irlandais Leo Varadkar, le président du Conseil européen Donald Tusk, le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel, a déclaré un responsable britannique.

“Nous ne nous faisons aucune illusion sur le fait qu’il reste encore beaucoup de travail à accomplir et vous devriez considérer les discussions à l’Assemblée générale des Nations Unies comme faisant partie d’un processus en cours”, a-t-il ajouté.

Le Royaume-Uni doit quitter l’UE le 31 octobre prochain, dans six semaines exactement et Boris Johnson espère encore modifier l’accord sur le Brexit négocié par l’ancienne Première ministre Theresa May.

Londres a transmis jeudi par écrit des propositions de modification de l’accord de sortie de l’Union portant notamment sur le “backstop”, la clause censée éviter le rétablissement des contrôles à la frontière entre la République d’Irlande et l’Irlande du Nord, dont Londres ne veut pas.

Selon le responsable britannique, les pourparlers à New York permettront de discuter du contenu des propositions, portant sur l’agroalimentaire, les douanes et les produits manufacturés.

Boris tiendra également des entretiens bilatéraux avec notamment que le président américain Donald Trump, le Premier ministre indien Narendra Modi, le président turc Recep Tayyip Erdogan et la première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern.

Kylie MacLellan; Arthur Connan pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below