March 12, 2019 / 4:13 PM / 7 months ago

Bercy prêt à débloquer 14 millions d'euros pour apaiser les douaniers

Le gouvernement a proposé une enveloppe de 14 millions d'euros afin d'améliorer la rémunération des douaniers, qui protestent depuis le début du mois contre leurs conditions de travail, en particulier dans la perspective du Brexit, a annoncé mardi le directeur général des Douanes, Rodolphe Gintz. /Photo prise le 1er mars 2019/REUTERS/Pascal Rossignol

PARIS (Reuters) - Le gouvernement a proposé une enveloppe de 14 millions d’euros afin d’améliorer la rémunération des douaniers, qui protestent depuis le début du mois contre leurs conditions de travail, en particulier dans la perspective du Brexit, a annoncé mardi le directeur général des Douanes, Rodolphe Gintz.

Cette proposition a été mise sur la table par le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, lors d’une réunion mardi avec les représentants des syndicats de douaniers, a-t-il précisé lors d’un point presse à l’issue de cette rencontre.

“Le ministre a entendu ces questions, ces inquiétudes” et il a proposé aux organisations syndicales “une enveloppe de 14 millions d’euros” dont les modalités de répartition entre les 17.000 douaniers restent encore à discuter mais qui se traduira sur la rémunération des douaniers “à partir du 1er juillet”, a déclaré Rodolphe Gintz.

Le ministère de l’Action et des Comptes publics a souligné dans un communiqué que ce montant susceptible d’être fléché vers le traitement des agents des Douanes serait intégralement financé par “des économies au sein même du ministère, sans impliquer de réduction d’effectifs”.

Les syndicats doivent préciser d’ici mercredi midi leur réponse à la proposition du ministre, en fonction des retours de leurs agents.

“C’est vraiment un mouvement qui est initié par les agents et l’avenir de ce mouvement sera lié à leur décision”, a déclaré à la presse David-Oliver Caron, secrétaire général de la CFDT-Douane.

Au-delà de la question de la rémunération, qui devrait le cas échéant faire l’objet d’une phase de négociation de quinze jours, Gérald Darmanin a également proposé l’ouverture de discussions sur les conditions de travail des douaniers, probablement au mois de juin, ainsi que sur les retraites, a indiqué Rodolphe Gintz.

Entamé au début du mois par des actions notamment dans les ports de Calais et Dunkerque et au niveau de l’entrée de l’Eurotunnel, le mouvement de protestation des douaniers a provoqué de longues files d’attente de poids lourds ainsi que des perturbations au niveau de la gare du Nord sur certains trains assurant la liaison entre Paris et Londres.

Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below