March 10, 2019 / 10:34 AM / 6 months ago

LaRem pour réindexer les retraites sur l'inflation

PARIS (Reuters) - La République en Marche (LaRem) proposera de réindexer les retraites sur l’inflation et des lois d’initiative citoyenne entre autres mesures qu’elle présentera dimanche dans le cadre du “Grand débat”, annonce Stanislas Guerini, délégué général du parti majoritaire en France, dans un entretien publié samedi soir sur le site du journal Le Parisien.

La République en Marche (LaRem) proposera de réindexer les retraites sur l'inflation et des lois d'initiative citoyenne entre autres mesures qu'elle présentera dimanche dans le cadre du "Grand débat", annonce Stanislas Guerini (photo), délégué général du parti majoritaire en France, dans un entretien publié samedi soir sur le site du journal Le Parisien. /Photo prise le 3 décembre 2018/REUTERS/Stéphane Mahé

Le parti qui soutient le président Emmanuel Macron doit présenter dimanche à Chartres (Eure-et-Loir) sa contribution au Grand débat national voulu par le président de la République pour que les Français expriment leurs propositions dans la foulée du mouvement de revendication des “Gilets jaunes”.

En matière d’amélioration du pouvoir d’achat, revendication première des “Gilets jaunes”, LaRem souhaite que les pensions des retraités les plus modestes soient réindexées sur l’inflation, annonce Stanislas Guerini au Parisien.

En matière de création d’une fiscalité plus juste, autre thème porté par les “Gilets jaunes”, LaRem se dit favorable le à la suppression de la taxe d’habitation “pour 100% des Français”, mais propose, pour des raisons de “justice sociale”, d’augmenter l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), la taxe qui a remplacé l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

LaRem souhaite aussi taxer les Français expatriés dans des pays où il n’existe pas de convention fiscale avec la France, notamment dans les paradis fiscaux, indique Stanislas Guerini.

Il ne propose pas pour autant de taxer les successions sur les patrimoines les plus importants.

VÉHICULES PAS CHERS À LOUER

En matière de fiscalité écologique, il estime “inenvisageable” d’augmenter la taxe carbone sur l’essence et autres carburants des voitures, “qui sont déjà très chers”, mais estime qu’il faudrait en revanche l’appliquer au transport aérien et maritime.

Toujours en matière écologique, les Français “les plus modestes” se verront proposer de louer des véhicules peu polluants à moins de 50 euros par mois, annonce-t-il. L’État serait opérateur de ce service et ferait des délégations de service public.

En ce qui concerne une meilleure représentation des citoyens, troisième grand thème porté par les “Gilets jaunes” qui prônent le référendum d’initiative citoyenne (RIC), LaRem se dit pour des lois d’initiative citoyenne (LIC).

“Dès qu’un sujet mobilise un certain seuil de citoyens, un million par exemple, un projet de loi est élaboré par une conférence de consensus de citoyens tirés au sort, avant d’être examiné par l’Assemblée”, précise le patron de LaRem.

Il propose “une meilleure prise en compte du vote blanc” ainsi qu’un renforcement du pouvoir de contrôle de l’Assemblée nationale en ce qui concerne l’exécution des lois, mais sans dire comment dans les deux cas.

Pour des questions “d’exemplarité”, le député de Paris estime qu’il faut interdire le cumul d’un mandat parlementaire et d’une activité professionnelle.

Il dit vouloir rendre publique la “structure des dons” des partis politiques. “Pas forcément dévoiler les noms, dit-il, mais dire s’il y a des grands donateurs ou des petits donateurs.

Danielle Rouquié, édité par Tangi Salaün

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below