December 5, 2018 / 9:34 PM / 7 days ago

Gilets jaunes: Appel à la grève des fonctions support de la police

Le syndicat de police Vigi a rejoint mercredi le mouvement des "Gilets jaunes" en appelant à une grève illimitée des fonctionnaires exerçant des missions supports à partir de samedi, date de l'"Acte IV" de la mobilisation entamée le 17 novembre. /Photo prise le 5 décembre 2018/REUTERS/Régis Duvignau

PARIS (Reuters) - Le syndicat de police Vigi a rejoint mercredi le mouvement des “Gilets jaunes” en appelant à une grève illimitée des fonctionnaires exerçant des missions supports à partir de samedi, date de l’”Acte IV” de la mobilisation entamée le 17 novembre.

“Les revendications portées par le mouvement des ‘Gilets jaunes’ nous concernent tous. Il est temps de s’organiser légalement et d’être solidaire avec eux, pour l’avantage de tous”, peut-on lire dans un communiqué diffusé par le syndicat Vigi-Ministère de l’Intérieur.

Dans la mesure où les services de police “ne fonctionnent que difficilement, voire pas du tout, quand les missions supports ne sont plus assurées”, le préavis déposé par ce syndicat minoritaire concerne “les personnels administratifs, techniques, scientifiques et ouvriers d’état/cuisiniers du ministère de l’Intérieur”.

Vigi dénonce par ailleurs la façon dont la crise est gérée par la hiérarchie et le gouvernement, alors que la mobilisation de samedi a été émaillée de nombreuses violences.

Il appelle donc les fonctionnaires de police “qui n’ont pas reçu de formation en maintien de l’ordre (à) faire valoir leur droit de retrait”.

Le collectif CGT des agents des Sdis (services départementaux d’incendie et de secours) appelle par ailleurs ses adhérents à “soutenir la grogne populaire et à l’amplifier, à rejoindre les mouvements locaux des ‘Gilets jaunes’”.

Ce syndicat de sapeurs-pompiers rappelle dans un communiqué que la fédération CGT des services publics a déposé un préavis de grève du 9 au 31 décembre 2018 et que la CGT, à l’échelle nationale, a appelé à une journée d’action le 14 décembre.

Au total, 263 personnes - dont 81 membres des forces de l’ordre - ont été blessées samedi dernier en marge des manifestations à travers la France à l’occasion de l’”Acte III” de la mobilisation des “Gilets jaunes”.

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé qu’il renforcerait les dispositifs de sécurité pour samedi prochain.

Caroline Pailliez, avec Emmanuel Jarry, édité par Myriam Rivet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below