December 5, 2018 / 12:58 PM / 4 days ago

"Gilets jaunes": Macron en appelle aux partis, syndicats, patronat

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a demandé aux forces politiques, syndicales et au patronat de lancer un appel au calme à l’approche d’une nouvelle mobilisation des “Gilets jaunes” samedi à Paris, une semaine après les violences qui ont marqué “l’acte III” du mouvement, a rapporté mercredi Benjamin Griveaux.

Emmanuel Macron a demandé aux forces politiques, syndicales et au patronat de lancer un appel au calme à l'approche d'une nouvelle mobilisation des "Gilets jaunes" samedi à Paris, une semaine après les violences qui ont marqué "l'acte III" du mouvement, a rapporté mercredi Benjamin Griveaux. /Photo prise le 20 novembre 2018/REUTERS/Yves Herman

Les forces de l’ordre redoutent de nouveaux incidents samedi dans la capitale. Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a exhorté mardi les Gilets jaunes “raisonnables” à s’abstenir de manifester.

“Nous croyons à la République et à la démocratie. La violence que nous voyons s’exercer depuis plusieurs semaines désormais n’est en rien légitime”, a déclaré le chef de l’Etat lors du conseil des ministres, selon le compte rendu du porte-parole du gouvernement.

“Le moment que nous vivons n’est plus à l’opposition politique mais à la République”, a-t-il souligné.

Le président, a ajouté Benjamin Griveaux, “a insisté sur le fait que certains ne poursuivent qu’un seul et même objectif : attaquer la République” et a dénoncé “le silence coupable et l’opportunisme de ceux qui se livrent à ces comportements”.

“Dans ce contexte, il en a appelé à la mobilisation de chacun des membres du gouvernement mais il a également appelé au sens des responsabilités de toutes nos parties prenantes.”

“Le président a demandé aux forces politiques, aux forces syndicales, au patronat, de lancer un appel clair et explicite au calme et au respect du cadre républicain”, a rapporté le porte-parole.

CORPS INTERMÉDIAIRES DISQUALIFIES

Quelques heures plus tard devant l’Assemblée nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a renchéri, en lançant “un appel à la responsabilité”.

“J’ai entendu l’appel très responsable d’un certain nombre de maires qui invitent nos concitoyens au calme, ils ont raison”, a-t-il dit. “Ce qui est en jeu c’est la sécurité des Français et nos institutions. Tous les acteurs du débat public, responsables politiques, syndicaux, éditorialistes, citoyens, seront comptables de leurs déclarations dans les jours qui viennent”.

Tout au long de la première année du quinquennat d’Emmanuel Macron, les corps intermédiaires se sont sentis négligés et estiment avoir été malmenés par l’exécutif.

Malgré le changement de ton opéré cet été, les partenaires sociaux sont restés sur leurs gardes, prévenant qu’ils jugeraient sur pièces, notamment à l’occasion des chantiers sociaux à venir.

Réagissant mercredi à l’appel lancé par Emmanuel Macron, François Hommeril, président de la CFE-CGC, a estimé qu’il n’était “jamais trop tard pour remettre dans le jeu les corps intermédiaires que l’on s’est attaché à disqualifier depuis 18 mois, encore faut-il avoir l’humilité de reconnaître que l’on s’est trompé de politique”.

“L’intelligence est une option toujours disponible”, a-t-il dit à Reuters. “Appeler au calme quiconque aurait tendance à le perdre est la base d’un début de discussion”.

“J’ajoute que c’est indissociable d’un appel à la raison que j’envoie au gouvernement pour qu’il accepte de considérer que son cap n’est pas le bon. C’est-à-dire l’exact contraire des éléments de langage débités au kilomètres depuis dix jours.”

Sophie Louet, Marine Pennetier, Jean-Baptiste Vey et Caroline Pailliez, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below