August 18, 2018 / 9:15 AM / 3 months ago

L'Italie rend hommage aux victimes de la catastrophe de Gênes

GÊNES (Reuters) - L’Italie a rendu hommage samedi, lors de funérailles nationales, aux victimes de la catastrophe de Gênes dont le bilan pourrait s’être alourdi à 41 morts après la découverte dans la nuit d’une voiture bloquée sous les décombres du pont Morandi.

L'Italie a rendu hommage samedi, lors de funérailles nationales, aux victimes de la catastrophe de Gênes. /Photo prise le 18 août 2018/REUTERS/Stefano Rellandini

Une messe pour 19 des victimes a été célébrée par l’archevêque de Gênes, le cardinal Angelo Bagnasco, au Centre des expositions et du commerce de la cité portuaire.

Plusieurs familles de victimes ont décidé de ne pas participer à cette célébration et ont organisé des services religieux privés en signe de protestation contre le gouvernement qu’elles soupçonnent de négligences à l’origine de la tragédie.

Une journée de deuil national a été déclarée et l’état d’urgence a été instauré à Gênes, capitale de la région de Ligurie et principal port d’Italie.

Les pompiers, secouristes et policiers ont été accueillis par des applaudissements à leur arrivée au parc des expositions dans lequel les cercueils des victimes, dont un entièrement blanc renfermant la dépouille d’un enfant, étaient exposés devant un autel provisoire.

“Ce genre de choses ne devrait pas se produire mais malheureusement cela continue. Maintenant on va chercher à désigner un responsable mais les morts ne reviennent pas”, a commenté Giuseppe Rondinelli, ami d’une des victimes.

Les joueurs des deux équipes de football de la ville, le Genoa et la Sampdoria, ont pris place parmi les familles et les habitants. Ils ne disputeront pas les matches du championnat italien prévus ce week-end en signe de respect.

Des drapeaux albanais entouraient deux des cercueils et des drapeaux chiliens en entouraient deux autres.

“L’effondrement du pont est une balafre dans le coeur de Gênes, c’est une blessure très profonde”, a dit l’archevêque lors de son homélie.

Le président de la République, Sergio Mattarella, le président du Conseil, Giuseppe Conte, et le ministre des Transports, Danilo Toninelli, assistaient à la cérémonie.

Contactées par Reuters, la brigade des pompiers et la préfecture de Gênes ont confirmé qu’un véhicule avait été découvert dans la nuit et qu’il s’agissait peut-être de la voiture transportant une famille de trois personnes portées disparues depuis mardi.

Pour l’heure, le bilan officiel établi par la Protection civile fait toujours état de 38 morts, dix blessés et cinq disparus.

CONFÉRENCE DE PRESSE D’AUTOSTRADE PER L’ITALIA

Une portion de 200 mètres du viaduc autoroutier s’est effondrée mardi en fin de matinée, précipitant dans le vide les véhicules d’une hauteur de 50 mètres.

Le gouvernement italien a formellement engagé vendredi soir le processus de révocation de la concession autoroutière d’Autostrade per l’Italia, qui gère 3.000 km d’autoroutes en Italie, dont l’A10 qui passe par le viaduc de Gênes.

L’entreprise, filiale du groupe Atlantia, a annoncé samedi matin qu’elle tiendrait une conférence de presse dans la journée pour détailler les initiatives qu’elle entend prendre.

Un tribunal de la ville devra établir les raisons pour lesquelles ce viaduc construit il y a un peu plus d’un demi-siècle s’est effondré, alors que les experts avancent l’hypothèse d’un problème lié aux haubans enchâssés dans le béton.

Une étude commandée l’an dernier par Autostrade avait mis au jour des problèmes de stabilité de l’ouvrage, a déclaré vendredi le directeur du département universitaire qui a réalisé cet audit, confirmant des informations de presse.

L’audit, effectué en novembre 2017 par des experts de l’Ecole polytechnique de Milan, avait notamment mis en exergue l’état des haubans. “L’étude a mis en lumière une anomalie et a recommandé des investigations plus poussées en la matière”, a dit Stefano Della Torre à Reuters.

Dans leur rapport, les experts estiment qu’il est possible que des phénomènes de corrosion aient joué. Mais l’une des particularités du pont Morandi, inauguré en 1967, tient à ce que les câbles sont coulés dans du béton, ce qui rend difficile leur contrôle.

“La rupture de l’un de ces haubans est une hypothèse de travail sérieuse”, a déclaré Antonio Brencich, professeur à l’Université de Gênes et membre de la commission des transports chargée de déterminer les causes de l’accident. “Il y a des témoignages et des vidéos qui vont dans cette direction”, a-t-il ajouté.

“Il est évident que quelqu’un n’a pas fait son travail concernant la maintenance. Le concessionnaire a une responsabilité qui apparaît très grave”, a dit le ministre des Transport, Danilo Toninelli, dans un entretien à La Stampa.

Son ministère a donné 15 jours à Autostrade pour apporter la preuve que la compagnie a bien rempli toutes ses obligations contractuelles.

Ilaria Polleschi avec Giulia Segreti à Milan; Henri-Pierre André pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below