August 18, 2018 / 9:15 AM / a month ago

La Syrie et l'Ukraine au menu des discussions entre Merkel et Poutine

BERLIN (Reuters) - Le président russe Vladimir Poutine rend visite samedi à la chancelière allemande Angela Merkel, avec laquelle il s’entretiendra notamment sur les dossiers de la Syrie et de l’Ukraine, points de désaccords persistants entre Berlin et Moscou.

Le président russe Vladimir Poutine et la chancelière allemande Angela Merkel s'entretiennent samedi sur les dossiers de la Syrie et de l'Ukraine, points de désaccords persistants entre Berlin et Moscou. /Photo prise le 15 août 2018/REUTERS/Fabrizio Bensch

Vladimir Poutine arrivera en Allemagne après avoir assisté en Autriche au mariage de la ministre autrichienne des Affaires étrangères, Karin Kneissl.

Angela Merkel a prévenu vendredi qu’il ne fallait pas s’attendre à des avancées particulières lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine au château de Meseberg, au nord de Berlin, mais a souligné que l’Allemagne et la Russie devaient maintenir un “dialogue permanent” sur leurs points de désaccord.

“Aucun résultat particulier n’est à attendre de cette réunion de travail”, a-t-elle dit lors d’une conférence de presse à Berlin aux côtés du Premier ministre du Monténégro.

“Mais le nombre de problèmes qui nous préoccupent, de l’Ukraine à la Syrie en passant par la question de la coopération économique, est si important que cela justifie un dialogue permanent”, a-t-elle ajouté.

La précédente rencontre entre les deux dirigeants, en mai à Sotchi, n’avait pas permis de surmonter leurs divergences.

Cependant plusieurs représentants de la coalition au pouvoir en Allemagne ont fait part de leur optimisme.

“Nous pouvons être prudemment optimistes”, a déclaré le porte-parole du bloc conservateur pour la politique étrangère.

“Le président russe s’est engouffré dans une impasse sur la Syrie et la Crimée, et a besoin de partenaires internationaux. Il doit pour cela avancer”, a ajouté Jürgen Hardt dans un entretien publié samedi par le Stuttgarter Zeitung et le Stuttgarter Nachrichten.

Dans un communiqué, un haut représentant du Parti social-démocrate (SPD), Achim Post, a dit s’attendre à ce que Merkel et Poutine recherchent tous deux des solutions pragmatiques basées sur des intérêts communs.

Sur le dossier syrien, Berlin souhaite que Moscou finalise un accord de paix durable avec Washington.

Angela Merkel a jugé possible la tenue d’un sommet à quatre (Russie, France, Turquie, Allemagne) sur la Syrie, annoncé pour dans “un avenir proche” lundi dernier par le ministère russe des Affaires étrangères.

Andrea Shalal; Jean Terzian pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below