August 14, 2018 / 4:13 PM / 2 months ago

La France accueillera 60 rescapés après l'accueil de l'Aquarius à Malte

PARIS (Reuters) - La France accueillera 60 des 255 migrants secourus en mer notamment par l’Aquarius, et acceptés aux abords des côtes maltaises dans le cadre d’un accord avec quatre autres états européens, a-t-on appris mardi auprès de l’Elysée.

La France accueillera 60 des 255 migrants secourus en mer notamment par l'Aquarius, et acceptés aux abords des côtes maltaises dans le cadre d'un accord avec quatre autres états européens. /Photo prise le 14 août 2018/REUTERS/Guglielmo Mangiapane

L’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) s’apprête à envoyer une mission à Malte, pour sélectionner les migrants pouvant bénéficier de l’asile en France, a précisé la présidence. Cette mission devrait arriver sur le territoire jeudi.

Le gouvernement maltais a fait état d’un accord entre la France, Malte et un certain nombre d’Etats membres de l’Union européenne, pour se partager “les responsabilités en regard des migrants secourus à bord de l’Aquarius”.

Malte doit servir de base logistique après l’accueil du navire, afin que les 141 migrants soient répartis entre la France, l’Allemagne, le Luxembourg, le Portugal et l’Espagne. L’Espagne devrait recueillir 60 migrants et le Portugal, 30, précise l’Elysée.

L’accord concerne aussi une partie des 114 personnes secourues lundi en mer par les autorités maltaises, a précisé le gouvernement maltais.

Cette décision met fin à quatre jours d’une nouvelle crise autour du sort des migrants secours par le navire humanitaire. L’Italie, l’Espagne et la Tunisie avaient refusé d’accueillir dans un de leurs ports le bateau affrété par l’ONG SOS Méditerranée.

“La décision a été prise une nouvelle fois dans un contexte d’urgence humanitaire, et démontre l’importante d’un mécanisme pérenne et soutenable pour éviter les crises à répétition”, peut-on lire dans un communiqué transmis par la présidence.

“La France, avec ses partenaires, fera des propositions dans les prochaines semaines pour la mise en place d’une réponse efficace afin que chacun prenne ses responsabilités en matière de sauvetage, de débarquement et de solidarité.”

Caroline Pailliez, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below