August 6, 2018 / 5:05 AM / 2 months ago

Commerce: Pékin ne veut pas du "combat de rue" orchestré par Trump

SHANGHAI (Reuters) - Donald Trump a transformé le commerce international en un “jeu où personne n’est gagnant”, dit lundi le Quotidien du peuple, l’organe officiel du Parti communiste chinois (PCC), qui émet de rares critiques directes à l’encontre du président américain.

Donald Trump a transformé le commerce international en un "jeu où personne n'est gagnant", dit lundi le Quotidien du peuple, l'organe officiel du Parti communiste chinois (PCC), qui émet de rares critiques directes à l'encontre du président américain. /Photo d'archives/REUTERS/Damir Sagolj

Le journal accuse Donald Trump d’avoir “soigneusement” mis en scène un feuilleton malhonnête aux allures de “combat de rue”.

C’est un “voeux pieux” du président américain de penser que d’autres vont prendre part à son jeu, est-il écrit dans un commentaire.

“On ne gouverne pas un pays comme on dirige une entreprise”, ajoute le journal, estimant que les agissements de Trump mettaient en péril la crédibilité nationale des Etats-Unis.

Le ministère chinois des Finances a annoncé vendredi avoir dressé une liste de plus de 5.200 produits américains d’un montant de 60 milliards de dollars sur lesquels pourraient s’appliquer de nouvelles taxes douanières allant de 5 à 25%.

Cette mesure est la réponse mise au point par Pékin pour répondre à la menace de Donald Trump d’imposer des droits de douane sur 200 milliards de dollars de produits en provenance de la Chine.

Les Etats-Unis et la Chine se sont appliqués l’un à l’autre des taxes douanières sur un montant de 34 milliards de dollars (29,3 milliards d’euros) de produits en juillet.

Washington a menacé de taxer 16 milliards de dollars (environ 14 milliards d’euros) de produits chinois supplémentaires. Pékin a annoncé qu’une mesure de même nature serait immédiatement imposée.

“Les droits de douane sont plus efficaces que ce que tout le monde avait prévu”, a écrit Donald Trump samedi dans une série de messages sur Twitter, affirmant également que les marchés chinois avaient fortement chuté. “Cela fait beaucoup de mal à leur économie”.

“Nous nous servons (des droits de douane) pour négocier des accords commerciaux justes et, si les pays ne veulent toujours pas négocier, ils paieront de vastes sommes d’argents sous la forme de droits de douane. Nous gagnerons dans tous les cas”, a poursuivi le président américain.

Andrew Galbraith, Jean Terzian pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below