August 1, 2018 / 4:50 PM / 4 months ago

Les transgenres bientôt acceptés chez les francs-maçons anglais

Le Freemasons' Hall de Londres. La franc-maçonnerie anglaise s'apprête à accepter les femmes dans ses rangs, mais à la condition qu'elles aient été francs-maçons hommes auparavant. /Photo prise le 1er août 2018/REUTERS/Peter Nicholls

LONDRES (Reuters) - La franc-maçonnerie anglaise s’apprête à accepter les femmes dans ses rangs, mais à la condition qu’elles aient été francs-maçons hommes auparavant.

La Grande Loge unie d’Angleterre (GLUA), fondée en 1717 et réservée aux hommes, a publié une nouvelle politique sur les changements de sexe, qui stipule: “Un franc-maçon qui, après son initiation, cesse d’être un homme ne cesse pas d’être un franc-maçon.”

Une femme qui aura changé de sexe pour devenir un homme pourra également devenir franc-maçon.

La GLUA, qui compte plus de 200.000 membres, dit prendre ainsi en compte les changements intervenus dans la société et exhorte ses membres à montrer plus de bienveillance et de tolérance envers les personnes transgenres.

Maria Gabriel, Arthur Connan pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below