July 26, 2018 / 7:09 PM / in 2 months

Affaire Benalla: Marine Le Pen prête à voter la motion de censure

PARIS (Reuters) - Marine Le Pen a annoncé jeudi qu’elle voterait la motion de censure contre le gouvernement que les députés Les Républicains (LR) comptent déposer vendredi soir en raison de l’affaire Benalla.

Marine Le Pen a annoncé jeudi qu'elle voterait la motion de censure contre le gouvernement que les députés Les Républicains (LR) comptent déposer vendredi soir en raison de l'affaire Benalla. /Photo prise le 9 juillet 2018/REUTERS/Gonzalo Fuentes

“Je voterai la motion de censure pour une raison simple, c’est que je veux lui donner le sens d’une motion de défiance”, a déclaré la présidente du Rassemblement national (RN) à la presse dans les couloirs de l’Assemblée.

“Je crois qu’une grande partie des Français ont aujourd’hui une véritable défiance à l’égard du gouvernement”, a-t-elle ajouté, en estimant que le président de la République souffre du “syndrome de la tour d’ivoire”.

Selon elle, les Français attendaient “une prise de parole, une explication (...) solennelle” mais pour l’instant ils n’ont eu que “des propos volés (...) lors de pince-fesses avec les députés En Marche” ou “des propos en bras de chemise nonchalants lors de quelques jours de vacances”.

“Tout cela ne correspond pas (...) à la gravité de ce que nous vivons aujourd’hui”, a estimé la députée du Pas-de-Calais.

La motion de censure sera examinée le mardi 31 juillet, dans l’après-midi, a-t-on appris jeudi de source parlementaire.

Myriam Rivet avec Service France, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below