July 19, 2018 / 8:29 AM / 4 months ago

Enquête ouverte sur les violences attribuées à un proche de Macron

Le parquet de Paris a annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête préliminaire après la diffusion d'une vidéo sur laquelle on peut voir un collaborateur d'Emmanuel Macron, Alexandre Benalla (photo), frapper un manifestant le 1er mai à Paris. /Photo prise le 1er mai 2018/REUTERS/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - Le parquet de Paris a annoncé jeudi l’ouverture d’une enquête préliminaire après la diffusion d’une vidéo sur laquelle on peut voir un collaborateur d’Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, frapper un manifestant le 1er mai à Paris.

Cette enquête a été ouverte pour “violences par personne chargée d’une mission de service publique”, “usurpation de fonctions” et “usurpation de signes réservés à l’autorité publique”, a-t-on précisé de source au parquet.

Le journal Le Monde a identifié Alexandre Benalla, adjoint au chef de cabinet du président de la République, sur une vidéo de violences commises sur un manifestant, place de la Contrescarpe, dans le Ve arrondissement de Paris.

Sur ces images, qui ont largement circulé sur les réseaux sociaux, Alexandre Benalla porte un casque des forces de l’ordre et est entouré de CRS, au côté desquels il participe à une intervention de maintien de l’ordre.

Simon Carraud, édité par Arthur Connan

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below