July 18, 2018 / 9:06 AM / 4 months ago

La maire LR d'Aix-en-Provence condamnée pour favoritisme

La maire LR d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), Maryse Joissains-Masini, a été condamnée mercredi à un an de prison avec sursis et 10 ans d'inéligibilité pour détournement de fonds publics et prise illégale d'intérêts. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

TOULOUSE (Reuters) - La maire LR d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), Maryse Joissains-Masini, a été condamnée mercredi à un an de prison avec sursis et 10 ans d’inéligibilité pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts, a-t-on appris auprès de son avocat.

Maryse Joissains-Masini, dont le procès a été délocalisé à Montpellier (Hérault), avait été mise en examen en 2014 pour l’embauche d’une collaboratrice chargée de la maltraitance animale, la promotion éclair de son chauffeur et deux emplois pour les enfants de ce dernier.

Le parquet avait requis 18 mois de prison, dont neuf mois ferme, et dix ans d’inéligibilité pour l’élue âgée aujourd’hui de 75 ans qui est maire d’Aix-en-Provence depuis 2001 et a été députée de 2002 à 2012.

“C’est une décision extravagante pour quelqu’un qui n’a commis aucun délit”, a déclaré mercredi à Reuters son avocat Mario Pierre Stasi, qui a annoncé son intention de faire appel de la décision du tribunal correctionnel de Montpellier.

Julie Rimbert, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below