July 16, 2018 / 7:13 PM / 4 months ago

Un demi-million de Croates à Zagreb pour accueillir leur équipe

Un demi-million de Croates, selon l'agence de presse croate Hina, se sont massés dans les rues de Zagreb lundi après-midi et dans la soirée pour fêter le retour de Russie de l'équipe nationale, au lendemain de sa défaite 2-4 face à la France en finale de la Coupe du monde de football. /Photo prise le 16 juillet 2018/REUTERS/Marko Djurica

ZAGREB (Reuters) - Un demi-million de Croates, selon l’agence de presse croate Hina, se sont massés dans les rues de Zagreb lundi après-midi et dans la soirée pour fêter le retour de Russie de l’équipe nationale, au lendemain de sa défaite 2-4 face à la France en finale de la Coupe du monde de football.

Si elle est repartie sans la coupe, la Croatie a réalisé son meilleur résultat en faisant mieux que la troisième place conquise en 1998. “Ils ont perdu la finale, mais ils ont gagné le monde à eux”, titrait lundi le quotidien Jutarnji List.

L’exploit des “Flamboyants” en Russie a provoqué des scènes de liesse en Croatie, petit pays d’un peu plus de quatre millions d’habitants où la télévision nationale a retransmis en direct l’atterrissage de l’avion de l’équipe, près de Zagreb.

Dès son entrée dans l’espace aérien croate, deux chasseurs de l’armée de l’air lui avaient fait une “haie d’honneur”. A son atterrissage, des canons à eau ont créé une arche de jets sous laquelle est passé l’appareil, et le tapis rouge avait été déroulé pour les joueurs.

L’équipe a traversé le centre de Zagreb à bord d’un autocar découvert en se frayant très lentement un chemin parmi des dizaines de milliers de supporters.

Ce n’est qu’au bout de six heures de trajet, depuis l’aéroport, que l’autocar a réussi à atteindre la place centrale de la capitale, où plus de 100.000 personnes s’étaient massées pour attendre les footballeurs, sous une mer de drapeaux et de banderoles.

“Les gars ont porté le maillot croate avec fierté et vous avez été les meilleurs supporters au monde!”, a dit à la foule sur la place le sélectionneur de l’équipe croate, Zlatko Dalic.

“Epouse moi, Rebic!”, suggérait une banderole à l’adresse de l’attaquant Ante Rebic.

Igor Ilic; Eric Faye pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below