July 8, 2018 / 11:16 AM / 2 months ago

L'UE devra riposter fermement aux droits de douane US, dit Le Maire

AIX EN PROVENCE (Reuters) - Les Etats-Unis devront s’attendre à une riposte ferme de l’Union européenne en cas de nouvelles hausses de droits de douane américains, notamment sur l’automobile, a déclaré dimanche le ministre français de l’Economie.

L'Europe devra réagi de façon unie et forte dans l'éventualité de nouvelles hausses de tarifs douaniers américains, notamment sur l'automobile, a déclaré dimanche Bruno Le Maire. /Photo prise le 6 juillet 2018/REUTERS/Régis Duvignau

“Si demain nous avons une nouvelle hausse de tarifs, comme sur l’industrie automobile, notre réaction devra être unie et forte pour faire comprendre que l’Europe est une puissance unie et souveraine”, a dit Bruno Le Maire lors des rencontres économiques d’Aix en Provence.

Ces déclarations interviennent alors que la chancelière allemande Angela Merkel s’est dite favorable à un abaissement des droits de douane européens sur l’automobile, conformément à une exigence des Etats-Unis qui menacent de relever leurs propres taxes sur les importations de voitures européennes.

Le président Donald Trump a menacé le mois dernier d’imposer des droits de douane de 20% sur tous les véhicules assemblés dans l’Union européenne, ce qui pénaliserait lourdement les marques haut de gamme allemandes très prisées des Américains.

Les droits de douane sur les voitures particulières importées aux Etats-Unis sont de 2,5%, tandis qu’ils sont de 10% pour les véhicules américains importés en Europe et de 25% pour les camions.

Si l’UE abaissait ses tarifs douaniers sur les voitures en provenance des Etats-Unis, elle serait aussi contrainte de faire de même pour l’ensemble de ses partenaires commerciaux de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), ce qui ne serait pas favorable à l’industrie automobile française surtout exposée à la concurrence des constructeurs asiatiques.

“Sachez que si nous sommes attaqués, nous réagirons collectivement et fermement”, a lancé Bruno Le Maire à l’attention de l’administration américaine.

Les Etats-Unis ont déjà imposé à l’UE, au Canada et au Mexique des tarifs douaniers de 25% sur l’acier et de 10% sur l’aluminium.

“LA GUERRE COMMERCIALE A DÉJÀ COMMENCÉ”

Par ailleurs, les douanes américaines viennent d’instaurer une surtaxe additionnelle de 25% sur 34 milliards de dollars (29 milliards d’euros) d’importations chinoises, notamment les disques durs, les moteurs électriques ou des composants d’avions. Pékin a riposté immédiatement en frappant un montant identique d’importations en provenance des Etats-Unis.

Le Fonds monétaire international (FMI) a exhorté Washington à cesser ses mesures protectionnistes tandis que, en France, le Conseil d’analyse économique (CAE) a mis en garde contre les risques de grave récession.

“La question n’est pas de savoir s’il y aura une guerre commerciale. La guerre commerciale a déjà commencé”, a lancé Bruno Le Maire.

Abordant le sujet de l’écart de fiscalité - de 14 points - entre les entreprises européennes et les géants américains du numérique, Google, Facebook, Amazon et Apple, le ministre a assuré que l’Europe devrait parvenir à les taxer davantage.

“Croyez moi, nous parviendrons à taxer les géants du numérique d’ici la fin 2018, au plus tard début 2019, car c’est non seulement une question de justice mais de souveraineté, de respect de la vie et de conception de ce que doit être demain l’Europe”, a-t-il déclaré.

Pascale Denis et Leigh Thomas, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below