July 6, 2018 / 4:01 PM / in 4 months

Football: La France en demi-finales du mondial, rendez-vous avec la Belgique

NIJNI NOVGOROD, Russie (Reuters) - La France s’est qualifiée vendredi pour les demi-finales de la Coupe du monde de football, une première depuis 2006, en battant à Nijni Novgorod une équipe d’Uruguay accrocheuse, fidèle en cela à sa tradition de pugnacité (2-0).

La France s'est qualifiée vendredi pour les demi-finales de la Coupe du monde de football, une première depuis 2006, en battant à Nijni Novgorod une équipe d'Uruguay accrocheuse, fidèle en cela à sa tradition de pugnacité (2-0). /Photo prise le 6 juillet 2018/REUTERS/Grigory Dukor

Mardi, les Bleus affronteront à Saint-Pétersbourg la Belgique qui a réalisé, sous la houlette d’Eden Hazard, l’une des sensations de ce mondial en surclassant le Brésil de Neymar sur le score de 2-1.

Après avoir éliminé l’Argentine dans l’euphorie et sous une avalanche de buts, les joueurs de Didier Deschamps se sont cette fois-ci frottés à une défense âpre, une entreprise couronnée de succès grâce à une tête du défenseur Raphaël Varane sur un coup-franc (40e) et à une frappe lourde d’Antoine Griezmann (61e).

Ce faisant, les Bleus ont prouvé qu’ils avaient d’autres atouts que la seule vitesse de son trio d’attaque Griezmann-Mbappé-Giroud.

A l’exception des deux buts et de rares occasions franches, dont l’une aurait fini en but de l’Uruguay sans l’autorité du gardien Hugo Lloris (44e), le match a surtout été rythmé par les accrochages et les tacles de part et d’autre, le tout dans une atmosphère parfois irrespirable.

Entre la 65e et la 70e minute, les joueurs des deux équipes, tête contre tête, en sont quasiment venus aux mains après l’effondrement de Kylian Mbappé - sanctionné par un carton jaune - près de la surface uruguayenne.

La Celeste, deux fois sacrée championne du monde au temps de sa splendeur, était privée de son meilleur buteur dans cette compétition, Edinson Cavani, blessé lors de son huitième de finale contre le Portugal.

La France n’a plus atteint le dernier carré depuis l’épopée de 2006, qui s’était achevée avec un carton rouge infligé à Zinédine Zidane et une défaite face à l’Italie en finale.

L’Elysée a confirmé vendredi qu’Emmanuel Macron ferait le déplacement pour assister à la demi-finale France-Belgique.

Dans l’autre moitié de tableau, les quarts de finale opposeront samedi la Suède à l’Angleterre d’une part et la Russie à la Croatie d’autre part.

Mark Gleeson, Simon Carraud pour le service français, édité par Yves Clarise

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below